Plein écran
. © Photonews

Père de famille et conducteur de la Stib: ce que l’on sait sur Yacine, violeur en série présumé de l’ULB

Vous l’avez peut-être lu vendredi, un suspect a été arrêté grâce à la plainte d’une étudiante de l’ULB, violée à bord d’un faux taxi. Yacine B., le criminel présumé, aurait fait trois autres victimes, avec le même mode opératoire.

Moins d’une semaine après le post Facebook d’une étudiante de l’ULB qui affirmait avoir été violée par un faux taximan, le suspect pourrait déjà avoir été identifié. Il s’agirait de Yacine.B, 44 ans, vrai conducteur de la Stib selon Sudpresse à défaut d’être un vrai chauffeur de taxi.

Père de deux enfants et divorcé, le quadragénaire a emmené sa dernière victime à son domicile de Feluy (Seneffe), où il vivait seul, avec sa propre voiture. La plaque d’immatriculation, repérée sur les images de caméras de surveillance, a permis aux enquêteurs de retrouver sa trace. Il a été interpellé à Ixelles, chez de la famille.

L’homme interpellé n’a pas d’antécédent judiciaire à part des infractions de roulage, mais son affaire a été liée à trois autres viols commis en 2019 en région bruxelloise sur le même mode opératoire. Il est accusé d’avoir accosté des jeunes femmes majeures la nuit à des points de taxi Collecto. Yacine B. aurait été placé sous mandat d’arrêt et envoyé en détention préventive pour deux viols et deux attentats à la pudeur.