Plein écran
Illustration. © AP

Prise d'otages dans une maison abritant... 804 plants de cannabis

BassengePlusieurs coups de feu ont été tirés, dans la nuit de mercredi à jeudi, lors d'une prise d'otages à Roclenge (Bassenge, province de Liège), a indiqué vendredi le parquet de Liège. Plus de 800 plants de cannabis ont également été découverts sur place par la police.

Un témoin a entendu tirer des coups de feu vers 04h30, jeudi matin, à proximité d'une maison de la place de l'Union à Roclenge. Quatre à six personnes armées ont pris deux locataires du domicile en otage. D'après un témoin, les auteurs étaient cagoulés. Ils ont exigé aux otages que ceux-ci indiquent l'emplacement d'une plantation de cannabis.

Des coups de feu ont ensuite retenti à l'extérieur de la maison et les individus ont immédiatement pris la fuite. À l'arrivée de la police, les auteurs n'étaient plus sur place. Le parquet de Liège n'était pas en mesure vendredi d'attribuer l'origine des coups de feu.

Dans le grenier de la maison, 804 plants de cannabis ont été découverts par la police. Les locataires de l'immeuble, divisé en plusieurs logements, étaient au courant de l'existence d'une plantation de cannabis, mais n'en seraient pas les propriétaires. La protection civile de Crisnée a commencé le démantèlement de la plantation vendredi.

Aucune arrestation n'a été menée pour le moment et les preneurs d'otages sont toujours en fuite, a précisé le parquet de Liège.

  1. Deux personnes inculpées de traitements inhumains sur un sexagénaire à Dampremy

    Deux personnes inculpées de traite­ments inhumains sur un sexagénai­re à Dampremy

    La belle-fille d'un sexagénaire et le frère de cette dernière ont été inculpés de traitements inhumains et dégradants sur J.B., âgé de 63 ans, à Dampremy, indique mercredi le parquet de Charleroi. La victime a subi différents sévices après avoir été recueilli chez son fils et sa belle-fille à la suite de thromboses. Elle devait en outre vivre en dehors de leur maison entre 6h00 et 22h00.