Un ancien camarade de l'enseignant tué lui a rendu hommage sur Twitter
Plein écran
Un ancien camarade de l'enseignant tué lui a rendu hommage sur Twitter © Twitter @Ch_Capuano

Professeur décapité près de Paris après avoir montré des caricatures de Mahomet: 10 gardes à vue dont deux parents d’élèves

Mise à jourUn professeur a été décapité ce vendredi, en fin d’après-midi, à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé, un Tchétchène de 18 ans, a été abattu par la police dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), relate l’AFP. Il a succombé à ses blessures. Quatre personnes de l’entourage familial de l’assaillant, dont un mineur, ont rapidement été placées en garde à vue après les faits. Cinq autres ont ensuite interpellées plus tard dans la nuit, dont un parent d’élève heurté par des caricatures de Mahomet présentées en classe à titre explicatif. Une nouvelle personne a été placée en garde à vue samedi dans le cadre de l’enquête. L’Élysée a indiqué samedi qu’un “hommage national” serait rendu à l’enseignant.

  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Violente agression d’un supporter de 63 ans: "Ils se sont moqués de mon père alors qu'il gisait inconscient sur le sol”

    Violente agression d’un supporter de 63 ans: "Ils se sont moqués de mon père alors qu'il gisait incon­scient sur le sol”

    “Si seulement il n’avait pas demandé à récupérer son écharpe de football, dit-elle. “Parce que son armoire est pleine d’écharpes de Manchester City.” Marina Beeckmans, de Meerbeke, craint pour la vie de son mari. Il est tombé dans le coma après le match du Club de Bruges contre Manchester City mardi soir. Leur fils Jurgen De Pauw (40 ans) - vice-président du seul club belge de supporters des Citizens - est rongé par la culpabilité. “À cause de mon passe-temps, mon père se bat pour sa vie”, regrette-t-il.