Quatorze personnes ont été arrêtées à la suite des émeutes qui ont secoué Schaerbeek et Saint-Josse le 13 janvier dernier.
Plein écran
Quatorze personnes ont été arrêtées à la suite des émeutes qui ont secoué Schaerbeek et Saint-Josse le 13 janvier dernier. © Marc Baert

Quatorze personnes arrêtées après les émeutes de janvier dernier à Schaerbeek

mise à jourLa police a procédé à l’arrestation de 14 personnes suspectées d’être impliquées dans les troubles qui se sont déroulés dans les communes de Saint-Josse-Ten-Noode et Schaerbeek le 13 janvier à l’issue d’une manifestation en réaction au décès du jeune Ibrahima B. (23 ans), survenu le 9 janvier à la suite de son interpellation par la police, fait savoir le parquet du procureur du Roi de Bruxelles jeudi.

  1. Manifestation contre la justice de classe à Bruxelles: 245 arrestations administratives

    Manifesta­ti­on contre la justice de classe à Bruxelles: 245 arrestati­ons administra­ti­ves

    La police locale a procédé à 232 arrestations administratives, dont 86 visaient des mineurs, à la suite de la manifestation contre la “justice de classe” organisée dimanche après-midi au Mont des Arts à Bruxelles, a indiqué lundi la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Elle précise qu’il faut ajouter à ce nombre 13 arrestations administratives, dont 5 concernent des mineurs, effectuées par la police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere).
  2. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  3. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  1. “On va tout casser” : la police met un terme à une manifestation contre les violences policières
    Bruxelles

    “On va tout casser” : la police met un terme à une manifesta­ti­on contre les violences policières

    Une vingtaine d’organisations manifestaient dimanche après-midi contre la “justice de classe” au Mont des Arts, à Bruxelles. L’action n’avait pas été autorisée par la Ville, mais la police locale leur a accordé une heure de rassemblement. Après ce temps, certaines personnes présentes ont refusé de quitter les lieux et des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre, qui ont dès lors procédé à des arrestations.
  2. Une policière raconte l’agression de sa collègue lors des émeutes: “Ils voulaient la tuer”

    Une policière raconte l’agression de sa collègue lors des émeutes: “Ils voulaient la tuer”

    Une policière sur le front lors des émeutes qui ont suivi la manifestation en hommage au jeune Ibrahima à Schaerbeek et Saint-Josse-ten-Noode mercredi raconte l’enfer qu’elle a vécu ce jour-là. Et comment elle a assisté, impuissante, à la violente agression subie par l’une de ses collègues, rouée de coups par plusieurs jeunes hommes. “J’ai cru qu’elle allait mourir”, confie anonymement cette policière à VTM Nieuws.
  3. “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    Une agente de police d’Anderlecht qui avait proféré des insultes, notamment racistes, à l’égard d’Anderlechtois lors d’une patrouille en 2018 s’en tire à bon compte, relate Het Laatste Nieuws. L’une des policières sanctionnées suite à des images accablantes a contesté sa suspension et sa rétrogradation, et elle a finalement obtenu gain de cause: elle profite d’un vice de forme dans la procédure à son encontre. L’affaire, également révélée par la DH, provoque l’indignation jusque dans les rangs politiques.