Plein écran
Le 20 août 2017, l’homme se rend au domicile de la jeune femme et de son petit ami. Il se déshabille et prend place sur la chaise SM installée dans la cave. Selon ses désirs, sa maîtresse doit lui injecter un litre d’anesthésique, réparti en dix seringues de 100 ml. Après quelques quelques injections, le quinquagénaire fait un arrêt cardiaque et décède quelques minutes plus tard. © DR

Rendez-vous SM mortel: la maîtresse n’ira pas en prison

Une maîtresse SM de 29 ans a été condamnée à trente mois de prison avec sursis probatoire après un rendez-vous avec un client qui a viré au drame. L’homme est décédé dans la cave de la jeune femme après qu’elle lui a injecté de la procaïne dans le corps, à la demande du client. L’ami de la maîtresse, présent au moment des faits, a également écopé d’une peine de prison avec sursis, rapporte Het Laatste Nieuws.

Nous vous avions rapporté les faits voici quelques semaines: un quinquagénaire a perdu la vie dans la cave de sa maîtresse en août 2017 à Melle, près de Gand. Il a fait un arrêt cardiaque après que la jeune femme de 29 ans lui a injecté une forte dose de procaïne, un anesthésique puissant utilisé notamment en dentisterie. 

La maîtresse et son ami présent sur les lieux risquaient la prison pour avoir administré une substance nocive mortelle ayant conduit à la mort de la victime sans intention de la donner.  Près de deux ans après les faits, ils ont été respectivement condamnés à trente et dix-huit mois de prison avec sursis. En outre, ils devront payer 10.000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime.