La famille Deconinck
Plein écran
© La famille Deconinck

“Si je peux sauver ne serait-ce qu'un seul enfant avec mon histoire”: Laurens témoigne une semaine après la noyade de son fils au Portugal

“Nous avons fait entièrement confiance à notre Dàvi Luiz et cela nous a été fatal. Un enfant reste un enfant”, regrette Laurens Deconinck. Une semaine après ce mardi soir fatal, où son fils s’est noyé dans la piscine familiale au Portugal, le trentenaire est revenu à La Panne pour trouver du soutien auprès des siens. “Je veux raconter mon histoire à d’autres parents. C’est la dernière chose que je peux faire pour Dàvi Luiz.”

  1. Des traces de sang découvertes dans une maison où Natacha de Crombrugghe a fait la fête

    Des traces de sang découver­tes dans une maison où Natacha de Crombrugg­he a fait la fête

    Des traces de sang ont été retrouvées mercredi dans une habitation de Cabanaconde au Pérou où la Belge Natacha de Crombrugghe, portée disparue depuis le 24 janvier, a participé à une fête la veille de sa disparition, ont annoncé jeudi les autorités judiciaires du Pérou. Aucun autre élément suspect n'a été découvert et les enquêteurs doivent encore déterminer si les traces de sang appartiennent bel et bien à la touriste belge, rapporte le quotidien La Republica.
  2. Dino Scala, le “violeur de la Sambre", condamné à 20 ans de réclusion criminelle
    Mise à jour

    Dino Scala, le “violeur de la Sambre", condamné à 20 ans de réclusion criminelle

    Vingt ans de réclusion criminelle, avec sûreté des deux tiers: Dino Scala, le “violeur de la Sambre”, a été condamné vendredi par les assises du Nord à la peine maximale encourue pour des viols et agressions sexuelles en série commis pendant 30 ans. L’accusé, 61 ans, est reconnu coupable de 54 des 56 faits pour lesquels il était jugé: 17 viols, 12 tentatives de viol et 27 agressions ou tentatives d’agression sexuelle, commis entre 1988 et 2018 près de son domicile, autour de la Sambre, rivière traversant la frontière franco-belge. Il n’en avait reconnu que 40.