Son butin sous le bras, un cambrioleur s'endort dans un bus et se fait réveiller par la police

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mercredi Amine S., sans domicile connu en Belgique et né en 1991, à douze mois d'emprisonnement assortis d'un sursis pour la moitié de cette peine. Il s'agissait d'un dossier de cambriolage insolite...

Plein écran
Archive d’illustration © BELGA

Après avoir commis un vol dans une maison de Braine-l'Alleud, le prévenu a été retrouvé quelques heures plus tard en possession d'une partie du butin dont un vélo et un violon de prix. Une fois son forfait commis, il avait pris un bus pour rentrer à Bruxelles et s'y était profondément endormi. Ce sont les policiers qui l'ont réveillé.

Cambriolage à Ophain

Le cambriolage avait été commis dans la nuit du 4 au 5 juin dernier dans une habitation d'Ophain-Bois-Seigneur-Isaac (Braine-l'Alleud) et n'a été découvert qu'après le départ des auteurs. Mais peu après 9h du matin, à Bruxelles, des policiers ont été appelés parce qu'un jeune homme était profondément endormi dans un bus. Les agents qui sont intervenus ont vu que l'intéressé avait près de lui un vélo, ainsi qu'un violon, et ils ont fait le rapprochement avec les faits commis quelques heures auparavant à Braine-l'Alleud.

Défense fort peu crédible

Amine S. a contesté être l'auteur du vol lors de sa première audition. Il a indiqué qu'il avait pris des médicaments confiés par un compatriote, et qu'il ne se souvenait absolument pas d'avoir commis un vol, ni d'avoir emporté des objets dans un bus. Devant le tribunal, il avait admis être rentré dans la maison de Braine-l'Alleud mais pas pour voler, juste pour y dormir. Ensuite, c'est le trou noir jusqu'au moment où il s'est réveillé, dans un bus à Bruxelles et entouré de policiers. Le tribunal, dans son jugement, estime que cette version est fort peu crédible.