Mawda
Plein écran
Mawda © Humo

Suspendu après cinq minutes, le procès de l’affaire Mawda peut reprendre

Mise à jourLe procès d’un policier poursuivi pour homicide involontaire et de deux hommes poursuivis pour entrave méchante à la circulation avec la circonstance aggravante de décès a débuté ce lundi matin à Mons devant la sixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut.

  1. Mobilisation à travers le pays pour Mawda à l'ouverture du procès lundi matin à Mons

    Mobilisati­on à travers le pays pour Mawda à l'ouvertu­re du procès lundi matin à Mons

    Des cordes à linge seront suspendues lundi matin, entre 07h00 et 08h00, devant différents palais de justice du pays, notamment à Anvers, Gand, Bruxelles, Malines et Bruges, pour que les personnes qui le souhaitent puissent venir y accrocher des vêtements d'enfants et des déclarations de soutien à la famille de Mawda. Le procès des trois hommes impliqués dans la mort de cette petite fille kurde de 2 ans débute lundi matin devant le tribunal correctionnel de Mons. Elle avait été tuée d'un coup de feu lors d'une course-poursuite entre la police et un véhicule transportant des migrants le 17 mai 2018 sur l'autoroute E42.