Plein écran
L'homme avait été interpellé en rue après avoir été repéré par un passant. © DR

Tentatives d'enlèvement à Renaix: le suspect placé sous surveillance électronique

Mise à jourL’homme à la perruque qui avait tenté d’enlever à Renaix deux jeunes adolescents reste sous mandat d’arrêt mais il sera placé sous surveillance électronique, a décidé vendredi la chambre du conseil d’Audenarde. Le parquet n’interjettera pas appel.

Les jeudis 7 et 21 novembre, deux jeunes ont été harcelés par un homme inconnu à Renaix. Dans les deux cas, l’homme - qui portait une perruque blonde et des lunettes de soleil - les a agrippés et tirés sur plusieurs mètres, mais les victimes ont pu s’enfuir.

La police fédérale avait lancé un avis de recherche la semaine dernière à la demande du parquet. Différentes informations ont pu être recueillies et le suspect a pu être interpellé lundi à Renaix.

L’homme, âgé de 32 ans, qui souffre de déficience mentale, a été présenté mardi devant le juge d’instruction d’Audenarde et mis sous mandat d’arrêt pour suspicion de deux tentatives d’enlèvement sur mineur. Son avocat avait réclamé qu’il soit libéré sous conditions. 

  1. Le dénonciateur de l'assassin de Julie Van Espen condamné pour un vol à main armée

    Le dénoncia­teur de l'assassin de Julie Van Espen condamné pour un vol à main armée

    L'homme qui avait mis les enquêteurs sur la piste de l'assassin de Julie Van Espen a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Louvain à une peine de travaux d'intérêt général de 220 heures pour un vol à main armée. Avec un couteau, A.A. avait menacé un trafiquant de drogue dans sa maison de Haacht au cours de l'été 2016. Le ministère public avait requis trois ans de prison contre le prévenu.