illustration, archives
Plein écran
illustration, archives © Thinkstock

Trois mois de prison avec sursis pour avoir craché sur des passants

CoronavirusLe tribunal correctionnel de Namur a condamné jeudi Michaël S., un sans-abri qui avait craché sur des passants, à une peine de prison de 3 mois et à 50 euros d'amende, peine assortie d'un sursis d'un an. Dans son jugement, le tribunal souligne que le prévenu était en colère et agissait de façon menaçante envers les passants. Sa salive étant potentiellement dangereuse dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, les préventions ont été déclarées établies.