Illustration.
Plein écran
Illustration. © Fédération du Tourisme de la Province de Liège

Troubles et inquiétudes dans le Carré: la police de Liège veut rétablir la vérité

Face aux agressions de ces dernières semaines dans le Carré et à l’emballement qui s’est ensuivi, notamment sur les réseaux sociaux où circulent plusieurs rumeurs à ce sujet, la police de Liège a tenu à rétablir la vérité. Pour rassurer les Liégeois et maintenir l’ordre public, elle a tout de même renforcé ses effectifs aux abords du quartier.

  1. Un avocat arrêté à la prison de Saint-Gilles, suspecté d’avoir passé de la drogue à son client

    Un avocat arrêté à la prison de Saint-Gil­les, suspecté d’avoir passé de la drogue à son client

    “Un avocat a été interpellé à la prison de Saint-Gilles le 27 novembre”, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de Sudinfo dimanche. “Il a été entendu par les services de police. Il a été relaxé après son audition. Des devoirs d’enquête de vérification sont encore en cours”, a-t-il ajouté. Selon Sudinfo, l’avocat est soupçonné d’avoir fait passer de la cocaïne à l’un de ses clients, détenu.
  2. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  3. Agression ce lundi dans le Carré: non, personne n’est décédé, “c’est une fake news”

    Agression ce lundi dans le Carré: non, personne n’est décédé, “c’est une fake news”

    Une bien macabre rumeur circule actuellement sur Twitter. Si l’on en croit un tweet partagé ce mardi 12 octobre, un homme se serait fait égorger dans le Carré, à Liège, et aurait succombé à ses blessures. La police de Liège tient à rétablir la vérité: non, un tel drame n’a jamais eu lieu dans le quartier. Du moins, pas récemment. “Par contre, il y a bien eu une agression aux ciseaux dans la nuit de lundi à mardi”, ajoute la porte-parole des forces de l’ordre, Jadranka Lozina.