Johan Devriendt lors de son procès en assises à Louvain.
Plein écran
Johan Devriendt lors de son procès en assises à Louvain. © Photonews

Un ancien policier risque cinq ans de prison pour avoir escroqué les parents de la femme qu’il a tuée

Le parquet de Hal-Vilvoorde a requis mardi cinq années de prison à l'encontre de l'ancien inspecteur de police Johan Devriendt. L'homme, déjà condamné pour l'assassinat de sa compagne Christel Van Bourgogne, aurait escroqué les parents de sa victime en continuant à collecter le loyer de son appartement, qui avait pourtant été saisi, alors que les sommes devaient être transférées à un huissier. Le prévenu a nié tout écart de conduite, tandis que sa défense soutient qu'il s'agit là d'un litige purement civil.