Illustration
Plein écran
Illustration © Photo News

Un Belge de 59 ans et son petit-fils de 2 ans renversés par une voiture: l’enfant transporté à l’hôpital

Un grand-père de 59 ans et son petit-fils de 2 ans ont été percutés par une voiture ce samedi après-midi à La Panne. L’enfant a dû être transporté à l’hôpital en ambulance, a confirmé la police de la côte belge. 

  1. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  1. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  2. “Si je peux sauver ne serait-ce qu'un seul enfant avec mon histoire”: Laurens témoigne une semaine après la noyade de son fils au Portugal

    “Si je peux sauver ne serait-ce qu'un seul enfant avec mon histoire”: Laurens témoigne une semaine après la noyade de son fils au Portugal

    “Nous avons fait entièrement confiance à notre Dàvi Luiz et cela nous a été fatal. Un enfant reste un enfant”, regrette Laurens Deconinck. Une semaine après ce mardi soir fatal, où son fils s’est noyé dans la piscine familiale au Portugal, le trentenaire est revenu à La Panne pour trouver du soutien auprès des siens. “Je veux raconter mon histoire à d’autres parents. C’est la dernière chose que je peux faire pour Dàvi Luiz.”