Un employé supposé du café El Chicco est accusé d'agression sexuelle. Le patron de l'établissement dément.
Plein écran
Un employé supposé du café El Chicco est accusé d'agression sexuelle. Le patron de l'établissement dément. © Facebook

Un café verviétois dans la tourmente après le témoignage d'une victime de viol

Une femme accuse un employé, et plus précisément un DJ, du café El Chicco, à Verviers, de l’avoir violée. Une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte. Le patron de l’établissement regrette l’incident, mais précise que l’homme pointé du doigt ne travaille pas pour lui. Un autre témoignage entache toutefois la réputation de l’établissement.