Plein écran
Mercredi, une opération de recherche a été organisée à la recherche d'un éventuel corps. Une fosse septique attenante à l'immeuble de la Roerdompstraat, ainsi qu'un puits ont été vidés. En vain. © KLDZ

Un “cold case” ressorti du placard à Ostende

Une opération de recherche a été organisée mercredi matin à Ostende dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Ringo Deman, un habitant de Bredene qui s'est volatilisé à l'âge de 25 ans en février 2001 après avoir rendu visite à un ami.

Ringo Deman a été vu pour la dernière fois le 24 février 2001 par son meilleur ami Davy avec lequel il s'est disputé à propos de la nouvelle petite amie de ce dernier. Après la dispute, Ringo a, selon son copain, quitté l'appartement situé Roerdompstraat à Ostende. La thèse du suicide a été envisagée dans un premier temps, le disparu ayant déjà fait des tentatives.

"Le dossier de la disparition fait l'objet d'une enquête pénale toujours en cours. Les résultats de celle-ci ont récemment été réexaminés, notamment par la cellule 'personnes disparues'", explique-t-on au parquet. 

Il apparaît que le gsm du disparu a été borné quelques heures après la disparition le long de l'autoroute à Loppem. Or, sa voiture était restée chez lui à Bredene.

Mercredi, une opération de recherche a été organisée à la recherche d'un éventuel corps. Une fosse septique attenante à l'immeuble de la Roerdompstraat, ainsi qu'un puits ont été vidés. En vain.

Plein écran
Ringo Deman a disparu le 24 février 2001. © VTM
Plein écran
© KLDZ
Plein écran
© KLDZ
  1. “Tu crois que papa est sur une île?”: après la disparition d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    “Tu crois que papa est sur une île?”: après la dispariti­on d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    Deux plongeurs belges ont disparu le 15 septembre dernier en mer du Nord. Le prestidigitateur Kurt Huberecht (53 ans) et sa compagne Nathalie Fiers (36 ans) avaient plongé en quête de l’épave d’un navire lorsque leur trace avait été perdue. Trois mois plus tard, les recherches pour retrouver ce couple de Flamands ont été définitivement arrêtées. “Même si nous comprenons cette décision, c’est quand même très difficile”, a confié la mère de Kurt à nos confrères de Het Laatste Nieuws. “Nous nous accrochons à cette étincelle d’espoir que leurs corps remonteront encore à la surface”.