L'Anversois Rafael D. - propriétaire d'une bijouterie près de Meir - aurait aidé à "nettoyer" les montres volées et à les vendre pour une somme généreuse.
Plein écran
L'Anversois Rafael D. - propriétaire d'une bijouterie près de Meir - aurait aidé à "nettoyer" les montres volées et à les vendre pour une somme généreuse. © DR

Un commerçant d’Anvers serait impliqué dans un trafic important de montres de luxes volées

Un trafic international de montres de luxe a été démantelé dans le sud de la France. 152 montres de luxe, 137.875 euros en espèces et 3 kilos de cocaïne ont été saisis. L’Anversois Rafael D. - propriétaire d’une bijouterie près du Meir (l’artère commerciale la plus prestigieuse et la plus fréquentée d’Anvers) - aurait aidé à “nettoyer” les montres volées, afin de les vendre à des sommes importantes. “Si le bijoutier peut rendre la montre comme neuve, cette vente peut facilement dépasser le prix d’achat”, nous explique l’expert en montres de luxe Pierre Darge.

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. Un promoteur immobilier dépouillé de sa montre à 350.000 euros: voici les images de l’agression
    Ostende

    Un promoteur immobilier dépouillé de sa montre à 350.000 euros: voici les images de l’agression

    Le promoteur immobilier Bart Versluys a été agressé vendredi soir à Ostende, alors qu’il venait de quitter son entreprise située dans la Zandvoordestraat. Les malfrats ont mis la main sur la montre de la victime, estimée à 350.000 euros. Des images de vidéosurveillance de l’agression ont été diffusées ce lundi. Bart Versluys, qui a été blessé, a promis une récompense à toute personne pouvant fournir une information sur les auteurs. L’enquête suit son cours.