Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

Un contrôleur De Lijn agressé à l’aide d’une barre de fer

Un contrôleur De Lijn a été agressé samedi à Anvers à l’aide d’une barre de fer. La victime a subi de graves blessures à la tête et se retrouve en incapacité de travail pour au moins dix jours, relate Het Laatste Nieuws.

Les faits se sont déroulés samedi matin peu avant 7h dans la station de pré-métro sous la gare d’Anvers-Central. Un contrôleur était à la recherche d’un individu qui s’était introduit dans un tunnel souterrain où circule le pré-métro lorsque l’agression a eu lieu.

Arrivé dans la gare, le contrôleur interpelle un individu qui correspond au signalement et qui est en train de fumer. Il lui demande d’arrêter de fumer car c’est interdit mais celui-ci refuse. Lorsque le contrôleur lui prie de quitter les lieux, il s’empare d’une barre de fer et agresse violemment le contrôleur De Lijn.

La victime parvient à prendre la fuite mais se fait pourchasser par l’individu. Il parvient finalement à se mettre à l’abri et la police est prévenue par les vigiles qui contrôlent les images de vidéosurveillance. Une équipe arrive sur place et interpelle le suspect aux abords de la place Reine Astrid. “Un suspect a été arrêté”, confirme le porte-parole de la police anversoise Wouter Bruyns. “La suite de l’enquête est du ressort de la police locale”.

Le suspect, qui reste en détention, comparaîtra devant le juge pour tentative de meurtre. La victime, elle, a perdu plusieurs fois connaissance et souffre de sérieuses blessures au crâne. Elle est en incapacité de travail pendant dix jours.

  1. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.