Plein écran
archives © Getty

Un corps décapité et brûlé dans les bois d'Erezée

Le corps d’un homme, décapité et brûlé, a été découvert jeudi soir, enseveli sous de la terre, dans les bois d’Amonines (Erezée, province de Luxembourg), rapporte vendredi La Meuse du Luxembourg. Le parquet de Liège, qui est en charge de l’enquête, confirme qu’un cadavre “dans un sale état” a bien été mis au jour à Erezée. L’enquête est menée par la police judiciaire fédérale de Liège.

D’après une source citée par La Meuse du Luxembourg, cette découverte serait liée à un meurtre impliquant “des gens du milieu”, venus cacher le corps dans les bois d’Amonines.

La découverte du cadavre aurait eu lieu à la suite de l’arrestation récente d’une ou de plusieurs personnes issues du milieu criminel, précise le quotidien.

La cellule d’identification des corps de victimes (DVI) était attendue sur place dans le courant de la journée de vendredi, selon Sudpresse.

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.