Plein écran
Le ravin où le couple semble avoir glissé © Zoom.Tirol

Un couple de randonneurs belges perd la vie dans le Tyrol

Un drame s’est joué dans les Alpes autrichiennes le week-end dernier. Un couple de Belges qui faisait une randonnée en montagne est décédé. 

Les deux Belges, qui étaient férus de randonnée et fréquentaient la région du Tyrol depuis de nombreuses années, ont entrepris une balade en montagne dimanche midi depuis Schönwieskopf (village d’Obergurgl dans la vallée de l’Ötztal). L’alerte a été donnée en soirée lorsque les promeneurs, un homme de 82 ans et sa femme de 77 ans, ne sont pas revenus au village. 

Vers 21 heures, une opération de recherches a été entreprise mais le couple n’a pu être localisé par un hélicoptère des secours que lundi vers 16 heures. Le couple se trouvait en contrebas, au milieu des rochers, après une vraisemblable chute. “Les randonneurs belges ont dû perdre leur chemin, se sont retrouvés sur un terrain fort escarpé et ont glissé. Ils sont alors tombés dans une crevasse qui fait le lit de la rivière de Rotmoos trente mètres plus bas”, déclare Armin Achhorner des secours en montagne d’Obergurgl.

Les secouristes pensent que la dame âgée a fait une chute en premier lieu et que son mari, en tentant de la secourir, est tombé à son tour. Les deux Belges sont morts sur place. Leurs corps ont dû être remontés à l’aide de cordes. 

Plein écran
Le couple a été retrouvé à l'aide d'un hélicoptère © Zoom.Tirol

Ci-dessous, les chemins de randonnée partant de Gurgl et l’itinéraire probablement emprunté par les deux Belges. En rouge, l’endroit approximatif où ils ont fait une chute mortelle, non loin des cascades de Rotmoos, lieu privilégié par les touristes et randonneurs:

  1. Un ouvrier décède suite à une manœuvre d’un collègue: “Une heure avant, son père lui disait encore d'être prudent”

    Un ouvrier décède suite à une manœuvre d’un collègue: “Une heure avant, son père lui disait encore d'être prudent”

    Un ouvrier âgé de 36 ans et originaire de Dessel est décédé mercredi lors d’un accident de travail sur un chantier à Lommel, dans la province de Limbourg, a relaté HLN. Suite à une manoeuvre d’un collègue, Marc De Coninck s’est retrouvé sous une poutre de 2,5 tonnes. “Une heure plus tôt, son père lui envoyait encore un sms lui disant qu’il devait être prudent. Puis survient un accident si stupide”, a témoigné l’employeur de la victime.