Plein écran
Patrick R. et Els H. ont mené une vie de débauche pendant des années. © rv

Un couple vivait dans le luxe grâce aux 19,5 tonnes de pièces de parcmètres volées pendant 10 ans

Durant 10 ans, un couple a volé 19,5 tonnes de pièces de monnaie provenant de parcmètres, représentant un ensemble de 4,5 millions d’euros, rapporte Het Laatste Nieuws. Grâce à cette fortune, Patrick R. et Els H. ont mené une vie de luxe. Ils risquent jusqu’à 5 ans de prison.

Patrick R. a été démasqué le 4 juillet 2016. En tant que directeur de la société Apcoa, il avait mis en place un système de contrôle dans lequel les recettes de plusieurs dizaines de parcmètres étaient contrôlées chaque semaine dans la ville d’Anvers.

L'homme de 52 ans récupérait l’argent dans des sacs et les déposait directement à la banque. Les premiers dépôts remontent à 2006. L’enquête a montré qu’il avait détourné un total de 4.589.504,42 euros, représentant 19,5 tonnes de monnaie.

Ce lundi matin, durant le procès, le procureur a déclaré que Patrick R. et son ex-femme Els H. dépensaient en moyenne 25.000 à 35.000 euros par mois pendant cette période, alors qu’ensemble ils ne gagnaient officiellement que 4.000 euros par mois.

“À l’époque, je dépensais 500 euros par jour”

Pendant 10 ans, le couple a mené une vie de débauche à travers des repas coûteux, des voyages (d'une valeur de 26.000 euros par an), quatre voitures (dont une Maserati), la rénovation de leur maison (180.000 euros), un appartement de location à Knokke-Zoute, des dizaines de sacs à main Louis Vuitton ou encore des bijoux.

C’est à cause de mauvaises manipulations bancaires, remarquées par leur banque, que le couple s’est fait attraper par les autorités et que le vol a pris fin. Ce lundi, face au tribunal, Patrick R. a avoué et dit avoir vécu dans un monde imaginaire. “À l’époque, je dépensais 500 euros par jour. Maintenant, je vis avec 12 euros par jour et je mange des tartines au chocolat”.

À côté de lui, son ex-femme Els H. a insisté sur le fait qu’elle ne savait rien des vols, malgré les six cartes de crédit pour financer tous leurs achats, notamment des “journées shopping” à plus de 1.000 euros. “Je n’ai jamais rien su de ce qu’il gagnait. Lorsque nous nous sommes rencontrés fin 2005, il a immédiatement loué le penthouse à l’hôtel Hilton d’Anvers. Il recevait régulièrement des bonus”, a-t-elle expliqué.

Cinq ans de prison requis

Une peine de cinq ans de prison a été réclamée pour le principal suspect, Patrick R. Son avocat Kris Luyckx, qui assiste l’ancien directeur, a demandé de ne pas renvoyer son client en prison. Le présumé coupable a déjà été en détention préventive pendant près de cinq mois. “Mon client cumule quelques emplois et essaie de survivre, malgré les énormes dettes”, a déclaré Kris Luyckx. “Si vous le punissez, donnez-lui une peine qu’il pourra purger à la maison avec un bracelet de cheville.” 

Pour Els H., le procureur a réclamé 18 mois de prison alors que ses avocats ont demandé l’acquittement. Le procès se poursuivra le 10 février prochain.

Plein écran
© rv
  1. Les patrons de la Maison du Péket condamnés pour avoir exploité des dizaines d'étudiantes

    Les patrons de la Maison du Péket condamnés pour avoir exploité des dizaines d'étudian­tes

    Les frères Sorgic, propriétaires de la Maison du Péket de Liège, ont été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Liège à des peines de 18 mois de prison avec sursis et à d'importantes amendes pour des faits de fraude sociale dans le cadre de l'exploitation de plusieurs de leurs établissements à Liège. Près de 158 étudiantes avaient été sous-payées alors qu'elles travaillaient dans leurs établissements.
  2. Un car belge impliqué dans un accident avec un véhicule fantôme en Allemagne

    Un car belge impliqué dans un accident avec un véhicule fantôme en Allemagne

    Un car belge qui transportait 32 personnes a percuté un véhicule fantôme sur l'autoroute A1 près de la ville de Mayence, en Allemagne, dans la nuit de samedi à dimanche, rapporte la fédération du secteur FBAA. Le conducteur du véhicule a été tué, tandis que deux chauffeurs du car ont été grièvement blessés et transportés à l’hôpital à Mayence. Sept autres personnes ont été transportées dans des hôpitaux d'Alzey et de Bad Kreuznach avec des blessures mineures, tandis que certains passagers ont reçu des soins sur place.