Kevin est réconforté par sa mère Paula après avoir été agressé dans un parc.
Plein écran
Kevin est réconforté par sa mère Paula après avoir été agressé dans un parc. © Karolien Coenen

Un des agresseurs de Kevin, handicapé mental, sous surveillance policière: “Ils l’ont roué de coups”

Mise à jourKevin Janssen, un jeune homme souffrant d'un handicap mental, a été violemment agressé par un groupe de jeunes dans le parc des Barrières à Lommel mardi après-midi alors qu'il ramassait les déchets. La famille continue de se demander ce qui a exactement motivé les jeunes, alors qu’une enquête a été ouverte. Un des adolescents soupçonnés a été placé sous surveillance policière. La famille de ce dernier cherche à contacter Kevin, mais sa maman pense que c’est trop tôt. “Je suis ouverte à l’idée d’avoir une discussion avec eux plus tard.”

  1. Crash d'un petit avion sur une ligne électrique, les occupants coincés à 30 mètres du sol

    Crash d'un petit avion sur une ligne électrique, les occupants coincés à 30 mètres du sol

    Un avion Mooney M20J s’est écrasé sur une ligne électrique dimanche dans le comté de Montgomery, au Maryland. Des dizaines de milliers de personnes ont été privées d’électricité. Coincés à 30 mètres du sol pendant plusieurs heures, les deux occupants de l’avion ont été désincarcérées par les secours tôt ce lundi matin. Ils souffrent de “blessures graves”, mais leur vie n’est pas en danger, a indiqué Scott Goldstein, chef des pompiers du comté de Montgomery.
  2. Dimitri Hamard et Jacques Galand reconnus coupables du meurtre de Jérémy Simon

    Dimitri Hamard et Jacques Galand reconnus coupables du meurtre de Jérémy Simon

    Le jury de la cour d'assises de Bruxelles a reconnu, lundi soir, les accusés Dimitri Hamard et Jacques Galand coupables du meurtre de Jérémy Simon, commis à Auderghem le 13 mai 2020. Il les a par contre acquittés de la circonstance aggravante de préméditation. Le jury a, par ailleurs, acquitté l'accusée Claire Slowinsky de ce meurtre. Dimitri Hamard, Jacques Galand, Claire Slowinsky et Jérémy Simon faisaient partie d'un même groupe de sans-abri qui séjournaient au quotidien autour d'une agence bancaire, le long du boulevard du Souverain à Auderghem.