Jonathan Watson
Plein écran
Jonathan Watson © California Department of Corrections and Rehabilitation

Un détenu confesse avoir tué deux pédophiles en prison: “Je pensais rendre service à tout le monde”

Un détenu quadragénaire californien condamné en 2009 à une peine de prison à perpétuité pour meurtre a confessé dans un courrier à la presse avoir battu à mort deux pédophiles avec la canne d’un autre prisonnier, deux heures après qu’un conseiller pénitentiaire a ignoré sa demande de transfert et son avertissement qu’il pourrait devenir violent.

Jonathan Watson, 41 ans, a indiqué avoir matraqué les deux hommes à la tête, dans la prison de Corcoran, le 16 janvier, mais les faits viennent d’être dévoilés. La première agression est survenue dans le dortoir où il avait été transféré quelques jours plus tôt, quand l’un des deux pédophiles a regardé un programme pour enfants à la télévision. Le détenu David Bobb, 48 ans, est décédé le jour même. L’autre victime, Graham De Luis-Conti, 62 ans, a perdu la vie trois jours plus tard à l’hôpital. Les deux hommes purgeaient une peine de prison à perpétuité pour des agressions sexuelles aggravées sur enfant de moins de 14 ans.

“Le pire cauchemar de tous les parents”

Au sujet de la seconde agression, Watson a expliqué avoir pensé qu’il “rendrait service à tout le monde” en s’en prenant à lui aussi. “Étant condamné à perpète, je suis dans une situation unique où je suis parfois en contact avec ces personnes et j’ai si peu à perdre. Croyez-moi, nous comprenons, ces gens sont le pire cauchemar de tous les parents”, a écrit le détenu.

Jonathan Watson a été isolé le temps de l’enquête.