Plein écran
La victime Gert Langendries. © Bollen

Un DJ grièvement blessé par un ado armé d’un verre de bière

Le set d’un DJ flamand a mal tourné à Lubbeek, la commune dont Theo Francken est le bourgmestre. Durant une fête de village sous chapiteau peu après quatre heures du matin hier, l’homme de 38 ans a eu des mots avec un groupe de jeunes qui a fini par monter sur le podium. Alors qu’il avait une altercation verbale avec eux, l’un des jeunes l’a soudain grièvement blessé avec son verre de bière. 

DJ Gert, un trentenaire originaire de Boutersem, a été grièvement blessé lors d'une attaque perpétrée par un groupe d’adolescents. L’un d’eux, âgé de 17 ans seulement, a brisé un verre de bière dans le cou du disc-jockey. Le verre s’est cassé sur la victime de 38 ans qui souffre d'une grande plaie ouverte dans la nuque. Le parquet a dépêché un médecin légiste pour constater les graves blessures de l’homme, qui avait entre-temps été hospitalisé.

Ses conclusions révèlent que la plaie aurait pu être fatale. Le responsable de l’agression, également originaire de Boutersem, s’est lui-même blessé à la main lors de son geste mais a pu être entendu sur le champ par les enquêteurs. Le parquet a inculpé le garçon de 17 ans de tentative de meurtre. Vu son âge, le juge de la jeunesse décidera des dispositions adéquates. 

Le bourgmestre de Theo Francken (N-VA) s’est dit écoeuré par la violence de l’agression: “Effroyable qu’une chose pareille se produise. Je lui souhaite un prompt rétablissement”, a-t-il commenté. La fête avait lieu en marge de la foire de Binkom, dans l’entité de Lubbeek, et les concerts avaient réuni 1.350 personnes dans la joie et la bonne humeur, comme le montre un premier tweet du bourgmestre, évidemment de la partie.

  1. Les enfants n'avaient pas reçu les chewing-gums d'un prédateur mais... les avaient volés
    Mont-sur-Marchienne

    Les enfants n'avaient pas reçu les che­wing-gums d'un prédateur mais... les avaient volés

    La thèse d'une tentative d'enlèvement sur deux jeunes enfants vendredi dernier en milieu d'après-midi à Mont-sur-Marchienne a été officiellement écartée, selon le parquet de Charleroi. Sudpresse rapportait samedi dernier une telle tentative, des faits confirmés par la police locale. Le parquet de Charleroi avait émis des doutes. En réalité, les enfants ont volé des chewing-gums dans un magasin.