Le suspect n'en était pas à son coup d'essai
Plein écran
Le suspect n'en était pas à son coup d'essai © Interpol

Un enfant sauvé d'un pédophile plus de cinquante jours après sa disparition

Les forces spéciales russes ont libéré un garçon de 7 ans enlevé fin septembre par un pédophile présumé, a relaté vendredi la BBC, à laquelle plusieurs médias font écho mercredi. L’intervention a eu lieu à Makarikha (oblast de Vladimir), localité dont le suspect de 26 ans est originaire. Par le passé, l’homme interpellé aurait déjà enlevé une fille, rapidement retrouvée.

  1. Elle s’échappe après 4 jours aux mains de son ex: “Il m’a torturée sous les yeux de mon petit garçon”

    Elle s’échappe après 4 jours aux mains de son ex: “Il m’a torturée sous les yeux de mon petit garçon”

    Une femme de 29 ans a vécu quatre jours de pur cauchemar dans un immeuble de Lille, en province d’Anvers. La victime a été séquestrée, notamment dans la cave de son appartement, par son ex-petit-ami. Il l’y a aspergée de white spirit, l’a menacée de l’immoler et l’a violée. “J’ai aussi dû rester durant des heures debout sur un tabouret avec la tête attachée à une chaîne au plafond”, a-t-elle relaté. Après quatre jours de séquestration, elle est parvenue à s’échapper grâce à l’intervention de son nouveau petit-ami. Son fils de cinq ans a été témoin de toutes les tortures dont elle a été victime. Le récit sordide des faits, hier au tribunal, a conduit le juge à condamner E.N., leur auteur, à une peine de huit ans ferme pour torture, viols et détention arbitraire.
  2. Rapt à Anderlecht: les quatre suspects sous mandat d’arrêt

    Rapt à Anderlecht: les quatre suspects sous mandat d’arrêt

    Trois perquisitions ont eu lieu dimanche à Anderlecht, dans le quartier de Cureghem, après l’enlèvement et la séquestration d’un homme par quatre individus dans une maison à Hal (Brabant flamand). Si la victime affirme n’avoir aucune idée du motif du rapt, la police penche pour un règlement de compte dans le milieu de la drogue. Le parquet a requis un mandat d’arrêt pour les quatre suspects, très peu loquaces.
  3. Ibrahima souffrait d’une anomalie cardiaque, pas de trace de drogue selon l’autopsie

    Ibrahima souffrait d’une anomalie cardiaque, pas de trace de drogue selon l’autopsie

    Ibrahima B., le jeune de 23 ans décédé samedi soir à la suite de son arrestation, est mort d'un arrêt cardiaque, selon les premiers éléments communiqués oralement à la famille, a indiqué mercredi en fin de journée Me Alexis Deswaef, qui la représente avec Me Guerric Goubau, à l'issue de la manifestation pour dénoncer le rôle de la police. Le rapport d'autopsie et les résultats des analyses toxicologiques n'ont pas encore été communiqués.
  1. Sylvester Stallone croque un cœur humain
    Play

    Sylvester Stallone croque un cœur humain

    17 janvier
  2. Une incroyable avalanche filmée au Népal
    Play

    Une incroyable avalanche filmée au Népal

    17 janvier