Philip O’Keefe, un patient de 62 ans atteint de sclérose latérale amyotrophique (SLA), est devenu l’un des premiers patients à se voir implanter la micropuce appelée interface cerveau-ordinateur Synchron’s Stentrode.
Plein écran
Philip O’Keefe, un patient de 62 ans atteint de sclérose latérale amyotrophique (SLA), est devenu l’un des premiers patients à se voir implanter la micropuce appelée interface cerveau-ordinateur Synchron’s Stentrode. © AP

Un homme paralysé devient la première personne au monde à envoyer un tweet en utilisant la pensée

L’intelligence artificielle (IA) a parcouru un long chemin. Elle permet désormais aux gens de créer des messages sur les réseaux sociaux sans aucun mouvement physique, et un homme paralysé australien est devenu la toute première personne au monde à s’y essayer. Il a posté le premier tweet “à pensée directe” au monde en utilisant une puce cérébrale et non ses doigts.

  1. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  2. Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    L’année dernière, une centaine de manifestant(e)s antifascistes s’étaient rendu(e)s à Gilly (Charleroi) pour protester contre une réunion privée organisée par un nouveau parti d’extrême droite, le Parti National Européen (PNE). La police locale avait employé la manière forte pour disperser les contestataires. Ce qui a conduit le bourgmestre, Paul Magnette (PS), à demander une enquête à l’Inspection générale de la police fédérale et de la police locale. Les résultats sont maintenant connus.