Plein écran
Photo d'illustration. © Getty Images/iStockphoto

Un homme retrouvé mort, lardé de coups de couteau à Chambéry

Un homme d'environ 30 ans a été retrouvé mort devant un immeuble à Chambéry tué d'une "quarantaine de coups de couteau" dans le dos, a-t-on appris dimanche auprès du parquet savoyard, qui ne "privilégiait aucune piste".

La victime, un Chambérien inconnu des services de police comme auteur ou victime, a été retrouvée par une personne rentrant chez elle après une soirée vers 3h30 du matin dans la nuit de samedi à dimanche.

Prévenus, les secours n'ont rien pu faire pour le jeune homme qui a été déclaré décédé à 4h10, a précisé le parquet. Un couteau a été retrouvé sur les lieux.

Une enquête pour "meurtre" a été ouverte, confiée à la police judiciaire en co-saisine avec la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). L'auteur des coups est "en fuite", a-t-on précisé de même source.

"On n'a aucune hypothèse pour le moment", a ajouté le parquet de Chambéry. "Une quarantaine de coups de couteau: est-ce que quelqu'un lui en voulait ? Est-ce un malade psychiatrique en rupture de traitement? " . Les premières auditions et l'enquête de voisinage sont en cours et une autopsie va être pratiquée. 

  1. Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Sean McKenzie, un Canadien de 27 ans, a été condamné mardi à la prison à vie pour le viol et l'assassinat d’Amélie Sakkalis, une touriste belge de 28 ans, sauvagement tuée à l'été 2018 en Colombie britannique, rapporte le Vancouver Sun. L'homme, qui a reconnu les faits, est libérable à partir de 2042 mais restera vraisemblablement plus longtemps derrière les barreaux, celui-ci n'ayant jamais expliqué son geste.
  2. Nouvelle agression violente d’une jeune fille devant une école à Anvers

    Nouvelle agression violente d’une jeune fille devant une école à Anvers

    Une jeune fille de 13 ans d’un lycée anversois, I., a été victime d’une violente agression commise par d’autres élèves. Sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux qui ne dure que 14 secondes, on voit l’adolescente se faire rouer de coups alors qu’elle se défend comme elle peut. Les parents de la victime ont porté plainte contre sept jeunes filles. Après enquête, la direction du lycée à Anvers a suspendu plusieurs élèves, dont la victime.