Plein écran
© Nate Roman

Un intrus range et nettoie toute la maison d’un Américain en son absence

Après une journée de travail, en rentrant chez lui, un Américain a cru s’être fait cambrioler. Mais à sa grande surprise, rien n’avait été volé. Tout a même été rangé et nettoyé de fond en comble. 

Ce 15 mai dernier, Nate Roman, habitant à Boston, va chercher son fils à l’école puis ils se dirigent vers leur maison. Mais lorsque l’homme met la clé dans la serrure, il se rend compte que la porte est déjà ouverte. “En découvrant que la porte d’entrée n’était pas verrouillée, j’ai pensé qu’on avait été victimes d’un cambriolage”, confie Nate Roman à la chaîne de télé américaine CNN.

En demandant à son fils de rester à l’extérieur, il inspecte la maison. La chambre de de l’enfant et sa propre chambre qui étaient en désordre le matin même ont été entièrement rangées. Croyant à un cambriolage en premier lieu, il découvre que rien n’a été volé. La maison a également été nettoyée de fond en comble. “Les tapis ont été aspirés, tout était propre et rangé”, a déclaré Nate Roman.

Une rose avec du papier hygiénique

Cette histoire (très) étrange est prise au sérieux par la police qui a ouvert une enquête. Les voisins n’ont rien vu d’anormal, tout comme la vidéosurveillance du quartier. Seul le système de sécurité de la porte d’entrée a repéré la présence d’une personne qui serait restée sur place environ 90 minutes. “Aucun crime n’a été commis, rien n’a disparu ni n’a été endommagé. La police n’a donc plus grand chose à faire”, explique Nate Roman.

Après avoir demandé si ce n’était pas une blague de quelqu’un de sa famille, Nate enquête de son côté. Il a remarqué un autre détail intriguant: un pliage en forme de rose avec du papier hygiénique a été réalisé, comme dans certains hôtels. Nate pense que cela pourrait justifier le passage de professionnels s’étant trompés de maison. Mais cela n’explique cependant pas comment ce personnel auraient pu ouvrir la porte. Dans le doute, Nate a fait changer toutes ses serrures. 

Pour l’instant, aucun suspect n’a été identifié et cette histoire reste une intrigue pour la police comme pour le propriétaire de la maison. 

Plein écran
© Nate Roman