Plein écran
La gare de Chertsey. © Google Maps

Un jeune garçon de 14 ans se suicide sous les yeux horrifiés de ses camarades de classe

Un jeune garçon de 14 ans est mort sous les yeux de ses camarades de classe. Selon les premières indications de la presse britannique, Sam Connor était harcelé à l’école. La Salesian School qu’il fréquentait dans la petite ville de Chertsey a cependant indiqué qu’aucune plainte pour harcèlement n’avait été enregistrée.

Lundi, Sam se trouvait à la gare de Chertsey avec une cinquantaine d’autres élèves. Il leur a donné son téléphone et son sac à dos et s’est jeté sous un train. Selon le journal The Sun, les élèves qui se trouvaient sur le quai ont assisté au drame, impuissants.

L’un d’entre eux a confié à la presse britannique que Sam était harcelé à l’école et qu’il était toujours tout seul dans la cour de récréation. Des fleurs ont été déposées à la gare de Chertsey.

“Nous sommes dévastés. C’est une situation incroyablement difficile pour tout le monde”, a déclaré le directeur de l’école fréquentée par Sam.  

  1. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.
  2. Quatre ans de prison pour un coup de poing fatal
    Charleroi

    Quatre ans de prison pour un coup de poing fatal

    Le ministère public a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi une peine de 4 ans de prison à l'encontre d'A. B. L'homme, âgé de 24 ans, est poursuivi pour avoir porté un coup de poing ayant entrainé la mort d'Alper Top, le 21 juin 2015. Le 28 juin, à l'hôpital de Lodelinsart, la victime a succombé à ses blessures, provoquées par une chute mortelle à la suite du coup. Le prévenu conteste avoir frappé la victime.