La Mercedes d'Atakan Keskin et d'Ilknur Ayar a disparu à Charleroi
Plein écran
La Mercedes d'Atakan Keskin et d'Ilknur Ayar a disparu à Charleroi © Facebook Ilknur Ayar

Un Limbourgeois veut vendre son auto et se fait kidnapper jusqu’à Charleroi

Chercher à vendre sa voiture sur le site web 2ememain.be peut sembler anodin. Des centaines de personnes ont recours à ce moyen. Mais les arnaques sont également nombreuses. Le 22 décembre 2020, cela a même valu une grosse frayeur à un Limbourgeois originaire de Paal (Beringen).

  1. La famille de l’enfant séquestré 42 jours réagit: “C’est la Justice qui a donné des idées aux ravisseurs en parlant de millions”

    La famille de l’enfant séquestré 42 jours réagit: “C’est la Justice qui a donné des idées aux ravisseurs en parlant de millions”

    La famille de l’adolescent de 13 ans séquestré un mois et demi avant d’être libéré contre paiement d’une rançon n’est pas satisfaite de l’image d’elle dressée dans les médias ce lundi. Décrite comme active dans le milieu de la drogue, la famille compte en effet deux membres - l’oncle et le père de la victime - condamnés en 2019 pour un fructueux trafic de cocaïne. Le tribunal avait même fait état de quelque 8 millions d’euros en jeu lors du procès. “Mais il n’a jamais été question d'une vie de luxe”, tempère Frank Scheerlinck, l’avocat de la famille T. Cet après-midi, la VRT a affirmé que les ravisseurs sont des individus radicalisés, information que le parquet fédéral se refuse à confirmer.
  2. Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoires

    Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoi­res

    Le principal suspect dans l'enlèvement d'un enfant limbourgeois de 13 ans, Khalid Bouloudo, 45 ans et originaire de Maaseik, a déjà été condamné pour son passé d'islamiste radical. Il avait écopé de dix ans de prison en première instance, mais la cour d'appel de Bruxelles a revu cette condamnation en mai 2019 à trois ans de prison avec sursis, couplés à une période probatoire de cinq ans. Malgré ces conditions, il semble que le quadragénaire ait disparu des radars et ait continué à recruter des extrémistes afin de monter cette récente prise d'otages.