Plein écran
Accident mortel à Destelbergen. © Wouter Spillebeen

Un mort dans un accident de voiture à Destelbergen, le conducteur était ivre et roulait trop vite

Une voiture a percuté un poteau d'éclairage à Destelbergen, ce samedi 20 juillet vers 9h, faisant un mort et un blessé grave parmi ses occupants, a indiqué le parquet de Flandre orientale.

Quatre jeunes de 19 à 20 ans circulaient à bord de la voiture, lorsque celle-ci a percuté un poteau d'éclairage vers 9h. L'un des occupants est mort sur le coup, tandis qu'un autre a été emmené à l'hôpital dans une situation critique. Les deux autres ont été légèrement blessés. 

Alcool et vitesse

Le parquet a mandaté un expert pour faire la lumière sur les circonstances précises de l'accident. La voiture était seule en cause. 

VTM News affirme que le conducteur de l’accident mortel de Destelbergen était ivre et conduisait trop vite. Une information qui lui a été confirmée par le parquet. L’homme a été arrêté. 

Plein écran
© Wouter Spillebeen
  1. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.
  2. Quatre ans de prison pour un coup de poing fatal
    Charleroi

    Quatre ans de prison pour un coup de poing fatal

    Le ministère public a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi une peine de 4 ans de prison à l'encontre d'A. B. L'homme, âgé de 24 ans, est poursuivi pour avoir porté un coup de poing ayant entrainé la mort d'Alper Top, le 21 juin 2015. Le 28 juin, à l'hôpital de Lodelinsart, la victime a succombé à ses blessures, provoquées par une chute mortelle à la suite du coup. Le prévenu conteste avoir frappé la victime.