Plein écran
Timothy Jones Jr., lors de son procès, le 22 mai. © AP

Un père attentif devient fanatique et tue ses cinq enfants

L’Américain Timothy Jones a été reconnu coupable du meurtre de ses cinq enfants, âgés de un à huit ans. Il risque la peine de mort.

Durant son procès, l’homme originaire de Caroline du Nord a plaidé l’aliénation mentale, mais le jury ne lui a accordé aucune clémence. L’enquête a démontré que Timothy Jones a tué son premier enfant en le forçant à faire de l’exercice pendant des heures, pour le punir d’avoir abimé une prise dans la maison. Le petit Nahtahn avait six ans. 

Plein écran
Timothy Jones © AP

Quelques heures plus tard, le père a étranglé ses quatre autres enfants. Il les a ensuite emballés dans du plastique et placés dans le coffre de sa voiture. Il a roulé ainsi pendant plusieurs jours, à la recherche de marijuana, ont précisé ses avocats. Timothy Jones a été arrêté en état d’ébriété, lors d’un contrôle d’alcoolémie. Une odeur de putréfaction dans la voiture a alerté un agent de police. 

Un déclin dramatique

Plein écran
Tim Jones, Sr., le père du meurtrier. © AP

Le père de famille était connu comme une personne attentive envers ses enfants, qui vivait dans une belle maison. Ingénieur en informatique, il avait obtenu un emploi bien rémunéré. Au procès, son père a pourtant révélé ce qu’il craignait depuis longtemps: son fils a perdu la tête, tout comme la mère de Timothy, qui présentait des troubles comportementaux.

Fanatisme

Plein écran
Chrystal Ballentine © AP

Chrystal Ballentine, une ancienne baby-sitter, qui a également eu une relation avec le meurtrier, a fait des déclarations sur les pratiques religieuses du père de 37 ans. Adepte d'une église fondamentaliste, il exigeait que les femmes portent des longues robes et se soumettent aux hommes. À l’église, Chrystal Ballentine a assisté à des scènes où les adeptes “se roulaient par terre”.

“Comment faire fondre des corps”

La police a découvert des documents troublants dans la voiture de Timothy Jones. Ce dernier avait pris des notes sur les meilleures manières de faire disparaître les preuves après un meurtre. Des instructions étaient données pour faire fondre les corps et réduire les os en poussières. 

Infidélités et consommation de drogues

Les avocats du meurtrier ont déclaré que les actes de Timothy Jones faisaient suite aux infidélités de sa femme, qui l’avait quitté pour une personne plus jeune. Sa grande consommation de cannabis serait également en cause. 

Aucune trace de drogue n’a pourtant été retrouvée par la police. La justice américaine a estimé que Timothy Jones était en pleine possession de ses moyens lors des meurtres et a donc refusé d’alléger sa peine. 

  1. Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Sean McKenzie, un Canadien de 27 ans, a été condamné mardi à la prison à vie pour le viol et l'assassinat d’Amélie Sakkalis, une touriste belge de 28 ans, sauvagement tuée à l'été 2018 en Colombie britannique, rapporte le Vancouver Sun. L'homme, qui a reconnu les faits, est libérable à partir de 2042 mais restera vraisemblablement plus longtemps derrière les barreaux, celui-ci n'ayant jamais expliqué son geste.
  2. Nouvelle agression violente d’une jeune fille devant une école à Anvers

    Nouvelle agression violente d’une jeune fille devant une école à Anvers

    Une jeune fille de 13 ans d’un lycée anversois, I., a été victime d’une violente agression commise par d’autres élèves. Sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux qui ne dure que 14 secondes, on voit l’adolescente se faire rouer de coups alors qu’elle se défend comme elle peut. Les parents de la victime ont porté plainte contre sept jeunes filles. Après enquête, la direction du lycée à Anvers a suspendu plusieurs élèves, dont la victime.