Plein écran
Un hélicoptère a notamment été mobilisé © AP

Un père se pend à un poteau électrique, son fils de 6 ans retrouvé mort dans une chambre d'hôtel

mise à jourUn trentenaire aux tendances suicidaires et son fils de 6 ans, recherchés depuis samedi soir par la gendarmerie de la Somme, ont été retrouvés morts dimanche matin à quelques kilomètres de distance, le père pendu à un poteau électrique à Yzengremer, puis l’enfant dans une chambre d’hôtel à Friville-Escarbotin, à plus de 400 kilomètres du domicile en Moselle, relatent les médias français.

Le père et son fils étaient partis samedi en voiture. L’homme de 37 ans avait laissé des messages sur ses intentions. La famille a prévenu les gendarmes. Les recherches ont été interrompues entre du 2h du matin et 8 heures.

L’homme, séparé de la mère du petit, qui devait passer le week-end avec lui, s’est pendu avec la sangle d’un siège auto pour enfant. Le garçon a été retrouvé grâce au gardien d’un hôtel, sur présentation d’une photo par les enquêteurs. Il serait décédé samedi soir. Son corps ne présente pas de trace de violence. Des somnifères, de l’alcool et deux bonbonnes d’hélium étaient dans la pièce. Une autopsie précisera les causes de la mort. Deux lettres ont été trouvées: l’une dans la voiture à Yzengremer, l’autre dans la chambre à Friville-Escarbotin.

Une enquête pour assassinat a été ouverte. Elle devra déterminer les circonstances exactes du drame. Les raisons du geste ainsi que de la présence dans la Somme n’étaient pas connues dans l’immédiat.

  1. “Tu crois que papa est sur une île?”: après la disparition d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    “Tu crois que papa est sur une île?”: après la dispariti­on d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    Deux plongeurs belges ont disparu le 15 septembre dernier en mer du Nord. Le prestidigitateur Kurt Huberecht (53 ans) et sa compagne Nathalie Fiers (36 ans) avaient plongé en quête de l’épave d’un navire lorsque leur trace avait été perdue. Trois mois plus tard, les recherches pour retrouver ce couple de Flamands ont été définitivement arrêtées. “Même si nous comprenons cette décision, c’est quand même très difficile”, a confié la mère de Kurt à nos confrères de Het Laatste Nieuws. “Nous nous accrochons à cette étincelle d’espoir que leurs corps remonteront encore à la surface”.