Plein écran
Le pickpocket avait caché une trentaine de téléphones dans son cycliste © Politie Amsterdam

Un pickpocket interpellé lors d'un concert avec 30 téléphones dans son short grâce à un tuyau de la police belge

Un trentenaire roumain, qui avait caché une trentaine de téléphones volés dans le short cycliste qu’il portait sous ses vêtements, a été arrêté mardi passé aux Pays-Bas, en marge d’un concert de Sum 41 dans la salle AFAS Live à Amsterdam, grâce à un tuyau de la police belge, suite au vol similaire d’une cinquantaine de téléphones lors d’un concert du même groupe canadien le 14 janvier à la Lotto Arena à Anvers.

Des policiers amstellodamois ont raconté l’arrestation et surtout la trouvaille “bizarre” dans une vidéo et un communiqué mis en ligne ce lundi. Suite à l’info venue d’Anvers, la vigilance avait été renforcée à Amsterdam. Le soir du concert chez nos voisins du nord, des victimes se sont rapidement manifestées et ont pu donner un signalement. Un individu correspondant a fini par être repéré. Les téléphones dérobés aux spectateurs ont été retrouvés dans un short cycliste serrant que le voleur portait sous ses vêtements. En attendant sa comparution cette semaine, l’homme interpellé reste en détention.

La police néerlandaise en a profité pour mettre en garde contre les vols de téléphones, fréquents lors des concerts, particulièrement ceux où le public remue, ce qui favorise un contact physique aidant les pickpockets à passer à l’action. Un tel désagrément peut être évité en restant alerte et en veillant à bien ranger ses objets de valeur à l’abri des convoitises.

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.