Voici la boulette recrachée par un chien qui venait de l'avaler ce mercredi matin à Kapelle-op-den-Bos, dans le Brabant flamand.
Plein écran
Voici la boulette recrachée par un chien qui venait de l'avaler ce mercredi matin à Kapelle-op-den-Bos, dans le Brabant flamand. © Baert Marc

Un quatrième chien échappe de justesse à la mort: “L'œuvre d’un malade mental”

Après la mort de trois chiens le week-end dernier à Ramsdonk (Brabant flamand), une boulette de viande empoisonnée a été avalée ce mercredi par un autre chien qui se promenait avec son maître sur un chemin fréquenté par de nombreux promeneurs et cyclistes, rapporte Het Laatste Nieuws.

Les trois chiens sont décédés dans des circonstances similaires, ce qui laissait peu de doutes quant à leur empoisonnement. Une autopsie a été pratiquée sur l’un des chiens et une saucisse a été retrouvée dans son estomac. On ignore à ce stade si elle contenait effectivement du poison.

Avertie, la police s’était rendue sur les lieux mais n’avait pour l’instant trouvé aucun produit suspect dans les environs.

Un chemin fréquenté par de nombreux enfants

C’est désormais chose faite depuis ce mercredi matin. Un homme qui se promenait sur un chemin à Kapelle-op-den-Bos a remarqué que son chien était en train de manger une boulette de viande. Il a immédiatement emmené son animal chez le vétérinaire, qui l’a fait vomir. Son état est stable, a indiqué le spécialiste.

Renaat Huysmans, le bourgmestre de la commune de Kapelle-op-den-Bos (N-VA), appelle dès lors ses administrés à la plus grande prudence et à tenir leurs chiens en laisse. “Nous avons affaire à un malade mental, et il ne compte manifestement pas s'arrêter”, avertit l'édile local. Il souligne en outre que ce chemin, doté d’une piste cyclable, est particulièrement fréquenté, notamment par des enfants qui se rendent à l’école.

Plein écran
© Baert Marc