Un reportage de VTM dénonce l’insécurité autour du piétonnier à Bruxelles: “Un no man’s land”

Selon la chaîne flamande VTM, le centre de Bruxelles est confronté à un grave problème de délinquance de rue. Un reportage diffusé ce week-end ne dresse pas un portrait très flatteur de la capitale et met en lumière l’insécurité qui règne sur le piétonnier dans le quartier de la Bourse.

Une équipe de la chaîne néerlandophone VTM s’est rendue dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre-ville de Bruxelles, plus particulièrement sur le piétonnier autour du quartier de la Bourse. Faroek Ozgunes, journaliste spécialisé dans les faits divers, a été témoin de plusieurs tentatives de vol et agressions.

D’abord, un vol manqué au coin de la Rue des Pierres. L’un des auteurs est allongé sur le sol après avoir été frappé. La police arrive sur place. Moins d’une demi-heure plus tard, un deuxième incident violent, place de la Bourse. Deux individus agressent un passant et lui dérobent son portefeuille et son téléphone portable. Deux suspects sont emmenés au bureau de police.

Un “no man’s land”

Toujours d’après nos collègues de vtm, il y aurait, depuis plusieurs semaines, une recrudescence de vols avec violence (vol de montres, gsms, portefeuilles ou sacs à main) aux petites heures du matin. Principales cibles: les fêtards alcoolisés et les touristes. “La zone piétonne autour de la Bourse est connue pour être un ‘no man’s land’, un lieu où traînent des clandestins et criminels”, commente encore vtm.

Vu la hausse de la petite criminalité constatée ces dernières semaines, la police bruxelloise aurait augmenté le nombre de patrouilles dans la zone.

Theo Francken: “Cela ne fait qu’empirer”

Plusieurs responsables politiques, dont Theo Francken (N-VA), ont réagi au reportage et dénoncé l’insécurité qui règnerait dans le cœur de Bruxelles. “C’est comme ça depuis des années et ça ne fait qu’empirer. Les délinquants de rue ont libre cours sur le piétonnier bruxellois”.

Plein écran
Un homme soupçonné de vol est emmené par la police. © VTM
  1. Une octogénaire décède après avoir bu du détergent en maison de retraite

    Une octogénai­re décède après avoir bu du détergent en maison de retraite

    Une dame âgée de 82 ans et atteinte de la maladie d’Alzheimer est décédée dans la nuit de vendredi à samedi à l’hôpital, après avoir bu deux verres de détergent industriel pour canalisations mardi dans une unité protégée d’un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) géré par la Croix-Rouge à Elbeuf en Normandie, où elle avait été placée depuis le mois d’août, relatent les médias français.