Le robot James de la société Zorabots.
Plein écran
Le robot James de la société Zorabots. © LBB

Un robot permet aux personnes âgées de rester en contact avec leurs proches

La société ostendaise Zorabots, spécialisée dans la construction de robots, a pris l’initiative de mettre son robot James à disposition des maisons de repos. Ce robot permet aux personnes âgées de garder facilement contact avec leurs proches. “Nous voulons combattre la solitude”, a déclaré un porte-parole de la société.

Dans l’entrepôt de Zorabots à Ostende, 70 robots ont été construits dans le but d’être envoyés vers des maisons de repos à travers toute la Belgique. L’entreprise a déjà utilisé plusieurs fois ses robots dans le secteur de la santé. 

“Il y a eu une demande des maisons de repos. Plus cette période de quarantaine sera longue, plus la solitude des personnes âgées augmentera. Nous avons donc élaboré une solution avec notre robot James, qui permet aux personnes âgées de parler à leur famille. James est normalement utilisé dans le secteur de la vente au détail, mais nous avons adapté le logiciel pour qu’il puisse être utilisé dans les maisons de repos”, expliquent les responsables Tommy Deblieck et Fabrice Goffin.

Bientôt l’Europe

La société estime que sa capacité de production peut encore être augmentée. “Les 70 premiers exemplaires sont prêtés gratuitement pendant toute la durée de la quarantaine. Nous sommes également en contact avec le fabricant en Chine pour pouvoir distribuer le produit dans toute l’Europe avec notre logiciel”.

Citation

Actuelle­ment, l'activité économique de notre entreprise est paralysée. Les ren­dez-vous pour les deux prochaines semaines ont été annulés. Ces robots sont là, alors autant qu’ils soient utiles.

Fabrice Goffin, Zorabots

La société précise que cette action n’est pas un coup de publicité. “Nous en parlons pour que les maisons de repos qui sont intéressées puissent nous contacter. Actuellement, l’activité économique de notre entreprise est paralysée, comme celle du reste du monde. Les rendez-vous pour les deux prochaines semaines ont été annulés. Ces robots sont là, alors autant qu’ils soient utiles”, explique Fabrice Goffin.

Les deux maisons de repos de la ville d’Ostende utiliseront également les robots. “La sécurité est notre première préoccupation en cette période difficile, mais le confinement a un impact sur les personnes âgées qui séjournent dans des maisons de repos ou des hôpitaux. Nous sommes heureux de pouvoir tester ce robot dans ces endroits et nous espérons que cela permettra à de nombreuses personnes de rester en contact avec leur famille”, a déclaré le bourgmestre d’Ostende, Bart Tommelein (Open Vld).