Plein écran
Archives (A8 Bruxelles-Tournai) © BELGA

Une automobiliste grièvement blessée sur l'A8 à Tournai

Un grave accident de la circulation, impliquant une seule voiture, s'est déroulé mardi matin le long de l'autoroute A8 à Melles (Tournai, Hainaut). La conductrice a dû être désincarcérée, indiquent les services de secours.

L'accident s'est déroulé mardi, vers 08h00 du matin, le long de l'autoroute A8 dans le sens Bruxelles-Tournai-Lille. À la hauteur des communes de Mourcourt et de Melles, une voiture a effectué une embardée. Après plusieurs tonneaux, le véhicule a terminé sa course folle sur le flanc, le long de la berme centrale.

À l'arrivée des premiers secours, la conductrice, seule à bord, était coincée dans les tôles de sa voiture. La victime, une enseignante, a dû être désincarcérée. Elle a été admise en centre hospitalier à Tournai. La conductrice est seule en cause. 

Cet accident a sérieusement perturbé la circulation sur l'A8 en direction de Tournai. Peu après 09h00, le trafic ne se faisait que sur la bande de droite en direction de Lille.

  1. De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus
    procès pédopornographie

    De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus

    Une deuxième journée est prévue au procès pour pédopornographie, devant le tribunal correctionnel de Termonde. La prochaine audience aura lieu le 11 février à 14h00. Le jugement est attendu au plus tôt le 10 mars. Le tribunal a requis la présence de l’un des prévenus, Dimitry D., à la prochaine audience. Celui-ci était effectivement absent vendredi, ce qui n’a pas plu à la juge. Le parquet a requis entre 10 et 15 ans de prison à l’encontre des cinq prévenus.
  2. Cinq hommes et sept femmes pour juger le meurtre du Decathlon d'Anderlecht

    Cinq hommes et sept femmes pour juger le meurtre du Decathlon d'Ander­lecht

    La cour d'assises de Bruxelles-Capitale, délocalisée en Brabant wallon, s'est réunie vendredi à Nivelles pour désigner le jury qui, à partir du jeudi 30 janvier, planchera sur un dossier du meurtre commis sur le site du magasin Decathlon d'Anderlecht dans la nuit du 5 au 6 juin 2016. L'accusé, G., 21 ans, originaire de Court-Saint-Etienne, était mineur d'âge au moment des faits. Il est poursuivi pour le viol et le meurtre d'une jeune fille âgée de 17 ans et demi dont le corps avait été découvert dénudé, en contrebas du toit du magasin Decathlon d'Anderlecht, quelques heures après les faits.