Les commerçants du Parvis de Saint-Gilles en ont plus qu'assez des fauteurs de troubles qui sévissent sur la place depuis des années.
Plein écran
Les commerçants du Parvis de Saint-Gilles en ont plus qu'assez des fauteurs de troubles qui sévissent sur la place depuis des années. © Carravagio media

Une bande de “fous furieux” terrorise le Parvis de Saint-Gilles: “Ils volent dans les assiettes et agressent les clients”

Les commerçants du Parvis de Saint-Gilles sont excédés par l’insécurité qui ne cesse de grandir dans le quartier. Dans leur viseur, une dizaine de personnes, des “ivrognes et des toxicomanes”, qui font leur loi sur le Parvis et dans ses environs et qui se montrent parfois violents avec les clients et les passants. Mercredi prochain, les commerçants du Parvis fermeront leurs établissements à 16h00 en signe de protestation, et dans l'espoir que la commune agisse enfin. 

  1. Saisie record de 241 animaux dans un élevage illégal à Namur: “Derrière la peluche adorable se trouve une mère exploitée”

    Saisie record de 241 animaux dans un élevage illégal à Namur: “Derrière la peluche adorable se trouve une mère exploitée”

    Le jeudi 13 janvier, l’association Animaux en Péril a été sollicitée pour la prise en charge record de 241 lapins et cobayes dans la région namuroise. Les animaux étaient détenus dans un élevage illégal et destinés à la vente. L’ASBL invite les personnes qui souhaiteraient accueillir un animal chez eux de privilégier l’adoption en refuge plutôt que l’achat en animalerie.