Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © REUTERS

Une deuxième victime belge liée à l’e-cigarette?

Le parquet d’Anvers a ouvert une enquête judiciaire sur la mort suspecte d’un jeune homme d’une vingtaine d’années à l’hôpital Anvers Stuivenberg. Les médecins tiennent compte du fait qu’il aurait succombé à certaines substances chimiques contenues dans le liquide de sa vapoteuse. L’e-cigarette pourrait donc avoir fait une deuxième victime dans notre pays après le décès de Raphaël Pauwaert, 18 ans, de Bruxelles, en novembre dernier.