Plein écran
Image d’illustration © Photonews

Une étudiante accuse un faux taximan de l’avoir violée en sortant d’une fête de l’ULB

Une jeune femme de 20 ans aurait été violée par un faux taximan en sortant d’une fête organisée par des étudiants de l’ULB aux alentours du campus de la Plaine et du Cimetière d’Ixelles. Contacté par 7sur7, le parquet de Bruxelles confirme qu’une plainte a été déposée.

La victime a témoigné anonymement dans le groupe Confessions ULB afin de mettre en garde les autres étudiantes. “Je vous fais part de ma douloureuse expérience pour que cela ne se reproduise plus”, débute-t-elle, avant d’entrer dans le récit des faits. “Samedi soir, retour du baptême CP (Cercle de Polytechnique), (légèrement) alcoolisée, un faux Collecto m’a embarquée, kidnappée, blessée et violée”, déclare-t-elle.

“Une enquête est en cours”

“Je crois qu’il rôde dans le quartier de la Jefke (cimetière d’Ixelles) et qu’il repère les filles trop saoules et qui marchent seules. Il s’arrête et se fait passer pour un taxi. Il explique qu’il veut bien t’emmener n’importe où. Sauf qu’il embarque les filles loin de Bruxelles dans une maison pour les violer. Il portait un uniforme de la STIB, typé maghrébin avec un accent, voiture de couleur grise type Citroën”, poursuit-elle.

Contacté par nos soins, le porte-parole du parquet de Bruxelles, Denis Goeman, confirme “qu’une plainte a été déposée par une jeune fille de 20 ans suite à des faits de mœurs dans la nuit de samedi à dimanche dernier”. Le CPVS (Centre de prévention contre les violences sexuelles) de Bruxelles a pris en charge le dossier. “Une enquête est en cours pour identifier le suspect”, précise-t-il.

Sur Confessions ULB, la victime demande aux autres jeunes femmes de “faire attention”. “On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres mais ce n’est pas vrai. Alors prenez soin de vous en rentrant, c’est important”, conclut-elle. Sa publication a entraîné plusieurs milliers de réactions sur Facebook. De nombreuses étudiantes affirment avoir déjà croisé un individu au comportement similaire dans ce quartier de l’ULB.