Photo prétexte.
Plein écran
Photo prétexte. © Getty Images/Cultura RF

Une fête d’anniversaire en pleine rue dérape complètement

AmayUne femme d'une quarantaine d'années a été privée de liberté samedi pour rébellion, outrage à agent et non-respect des mesures de confinement, a indiqué dimanche la zone de police Meuse-Hesbaye. Le parquet a été avisé des faits et la suspecte fera l'objet d'une citation accélérée.

Samedi, peu avant 21h30, les policiers de la zone Meuse-Hesbaye sont intervenus rue Fontaine à Amay où une petite dizaine de personnes faisaient la fête dans la rue avec de la musique et de l'alcool. 

Embrouille avec une voisine, crachat sur la police

La situation a ensuite dégénéré. La femme qui célébrait son anniversaire, s'est d'abord disputée avec la voisine qui avait contacté les services de police. Elle s'en est ensuite prise aux agents. Elle s'est rebellée et a été insultante envers les forces de l'ordre avant de leur cracher dessus en se vantant d'être porteuse du Covid-19.

L'intéressée a été privée de liberté et fera l'objet d'une citation accélérée. Les autres participants ont été verbalisés pour non-respect des mesures de confinement. 

Une deuxième fête interdite

Plus tard dans la nuit, la police de cette même zone est intervenue pour un autre rassemblement à Verlaine. Là, 8 personnes toutes âgées d'une vingtaine d'années faisaient la fête. Ils ont tous été verbalisés pour non-respect des mesures de confinement. 

Au total, les policiers de la zone de police Meuse-Hesbaye ont dressé une vingtaine de procès-verbaux en rapport avec les mesures sanitaires dans la soirée et la nuit de samedi à dimanche.