Plein écran
© Instagram Alexis Sharkey

Une influenceuse décède à l'âge de 26 ans dans des circonstances étranges

États-UnisLe corps d'une jeune femme a été retrouvé nu au bord d'une route samedi matin dans la métropole américaine de Houston. Il appartient à Alexis Sharkey, une influenceuse de 26 ans, qui avait été portée disparue douze heures plus tôt.

  1. “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    Une agente de police d’Anderlecht qui avait proféré des insultes, notamment racistes, à l’égard d’Anderlechtois lors d’une patrouille en 2018 s’en tire à bon compte, relate Het Laatste Nieuws. L’une des policières sanctionnées suite à des images accablantes a contesté sa suspension et sa rétrogradation, et elle a finalement obtenu gain de cause: elle profite d’un vice de forme dans la procédure à son encontre. L’affaire, également révélée par la DH, provoque l’indignation jusque dans les rangs politiques.
  2. La marque française de bijoux Lõu Yetu visée par des témoignages accablants: “L’enfer sur terre”

    La marque française de bijoux Lõu Yetu visée par des témoigna­ges accablants: “L’enfer sur terre”

    “Lõu Yetu, c’est le meilleur exemple de la marque très belle en apparence, mais qui est vraiment très laide derrière le rideau.” La marque de bijoux française Lõu Yetu est dans la tourmente depuis mardi soir. Des dizaines de témoignages négatifs au sujet de l’entreprise ont été partagés par le compte Instagram Balance Ta Start-Up. D’anciens employés, mais aussi des stagiaires, dénoncent un harcèlement moral permanent, une pression constante et des mensonges autour des valeurs de la griffe.
  3. Prison et amendes pour des jeunes suite à une lockdown party dans un Airbnb

    Prison et amendes pour des jeunes suite à une lockdown party dans un Airbnb

    Quinze jeunes de 19 à 24 ans ont été condamnés mercredi pour avoir participé à une lockdown party dans un Airbnb situé sur la Lange Nieuwstraat à Anvers. Trois personnes ont écopé chacune d'un mois de prison et d'amendes allant de 800 à 1.200 euros. L'une d'entre elles avait déjà été condamnée à deux reprises pour non-respect des mesures mises en place pour lutter contre le coronavirus. Quant aux douze autres fêtards, ils ont été condamnés à des amendes allant de 600 à 800 euros.
  1. Des drapeaux américains brûlés lors de l'investiture de Joe Biden
    Play

    Des drapeaux américains brûlés lors de l'investi­tu­re de Joe Biden

    12:23
  2. La belle-fille de Kamala Harris amuse la Toile avec sa danse des sourcils
    Play

    La bel­le-fil­le de Kamala Harris amuse la Toile avec sa danse des sourcils

    8:41