Didier Durin avait été condamné en mars 2015 à la perpétuité pour la torture, le viol et le meurtre d’Albina Van Vijnckt, 78 ans.
Plein écran
Didier Durin avait été condamné en mars 2015 à la perpétuité pour la torture, le viol et le meurtre d’Albina Van Vijnckt, 78 ans. © Foto Belga

Une liste de personnes à tuer découverte dans la cellule de Didier Durin

Les gardiens de la prison de Louvain ont découvert une "liste de morts" dans la cellule de Didier Durin, un homme qui a déjà été condamné à la prison à vie pour meurtre pour faciliter le vol, torture et viol. Le document contenait 16 noms, entre autres, dont ceux de membres du personnel pénitentiaire et de codétenus que voulait tuer Durin, indique lundi le parquet de Louvain, confirmant une information de Het Nieuwsblad. Une information judiciaire a été ouverte.

Le détenu, âgé de 37 ans, avait été condamné à la prison à perpétuité par la cour d'assises de Bruxelles en mars 2015, après avoir été reconnu coupable du meurtre pour faciliter le vol, de la torture et du viol d'Albina Van Vijnckt en 2008 à Laeken, mais aussi d'une série de vols avec violence.

Didier Durin avait rencontré sa victime, âgée de 78 ans, quelques semaines avant sa mort lorsqu'elle lui avait demandé de la raccompagner chez elle. Il en avait profité pour lui voler les clés de sa maison et 110 euros. Dans les semaines qui ont suivi, il avait ensuite encore volé trois fois la dame âgée. La troisième fois, entre le 7 et le 12 mars 2008, l'homme l'avait frappée de ses mains mais aussi avec une batte de baseball, lui avait asséné des coups de couteau, l'avait étranglée et étouffée et l'avait violée, tout cela pour tenter d'obtenir le code de sa carte bancaire.

Selon le président de la cour d'assises qui avait condamné Didier Durin, ces faits étaient sans doute parmi les plus durs que la Belgique ait jamais connus. Depuis sa condamnation, l'intéressé a été incarcéré à la prison de Louvain. Une "liste de morts" y a été trouvée le 22 avril lors d'un contrôle de routine.

"La liste contenait 16 noms, entre autres, de membres du personnel pénitentiaire et de codétenus", explique Nele Michiels, du parquet de Louvain. "Nous avons été informés par la prison et avons immédiatement ouvert une information judiciaire." 

  1. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.