Les faits se sont déroulés dans un appartement du centre de Waregem, dans la Stormestraat.
Plein écran
Les faits se sont déroulés dans un appartement du centre de Waregem, dans la Stormestraat. © Alexander Haezebrouck

Une lockdown party se termine en overdose

Deux personnes qui participaient à une “lockdown party” à Waregem ont été hospitalisées vendredi après-midi après avoir fait une overdose, rapporte Het Laatste Nieuws. 

Les faits se sont déroulés dans un appartement du centre de Waregem (Flandre-Occidentale) loué par le club de football de la ville, le SV Zulte Waregem. Le club flandrien a confirmé l’information mais a cependant assuré qu’aucun de ses joueurs n’a participé à cette soirée illégale et que l’appartement était en théorie vacant depuis le Nouvel An. Le jeune Cameron Humphreys était le dernier joueur à avoir occupé les lieux. Le club ne sait donc pas ce qu’il s'est passé ce vendredi et qui est impliqué. Une enquête a été ouverte en interne.

Selon le quotidien flamand, trois personnes se trouvaient dans l’appartement lorsque deux d’entre elles ont fait un malaise. Elles ont été emmenées en urgence à l’hôpital pour overdose après avoir consommé de la drogue. “L’un d’eux était se trouvait entre la vie et la mort  mais il est désormais hors de danger", précise le parquet de Courtrai. Le second a quant à lui déjà pu quitter l’hôpital.

La troisième personne présente dans l’appartement a été emmenée au commissariat pour faire une déclaration. C'est une autre personne, qui ne participait pas à la fête, qui a averti les forces de l’ordre après avoir été elle-même alertée par le troisième fêtard sur l’accident qui venait de se produire. La police a dressé un procès-verbal pour la détention et la consommation de drogue et également pour avoir enfreint les mesures de confinement instaurées pour lutter contre le coronavirus.