Une médecin aurait tenté de tuer la femme d’un couple d’amis

Une médecin limbourgeoise est en détention préventive depuis deux semaines pour tentative de meurtre, affirme le parquet.

Plein écran
Illustration © ANP/XTRA

La médecin aurait pris pour cible l’épouse d’un homme avec qui elle est amie, relate Het Belang van Limburg mercredi. Le parquet du Limbourg confirme le mandat d’arrêt contre la doctoresse, qui est en prison depuis fin mai. Elle dément cependant toute implication dans les faits qui lui sont reprochés.

La suspecte se serait, selon les éléments à charge, introduite au moins deux fois dans l’habitation de la victime, la femme d'un ami, à Lanaken (Rekem). La seconde fois, armée d’une seringue remplie d’un liquide indéterminé, elle se serait penchée sur la femme alors endormie. Mais cette dernière se serait réveillée en réalisant sa présence, et la médecin se serait alors encourue. La victime l’aurait alors poursuivie et reconnue.

Lors d’un premier incident, la femme de 46 ans avait perçu une odeur de produit chimique chez elle puis aperçu un intrus dans la maison, mais ce dernier était parvenu à s’échapper. Deux semaines plus tard, l’odeur étrange s’était à nouveau fait sentir. Alors couchée, la femme avait soudain senti qu’on lui enfonçait un bâillon dans la bouche pour l’empêcher de crier. Mais la victime s’était suffisamment débattue et avait ainsi pu se défaire de son assaillant, qu’elle a ensuite identifiée comme l’ancienne amie de son mari et elle. La suspecte semblait avoir jeté son dévolu sur l’homme, qu’elle aurait par ailleurs espionné et harcelé par messages.