Plein écran
Kiana et sa mère Riki © HLN

Une mère arrêtée pour le meurtre de sa fille de 13 ans: “Nous avons entendu plusieurs disputes récemment”

TurnhoutUne adolescente de 13 ans a été tuée samedi soir dans une habitation de la Lukerstraat à Turnhout, en province d’Anvers. Sa mère, âgée de 39 ans, a été interpellée et placée sous mandat d’arrêt ce lundi, indique le parquet à nos confrères de HLN.

Kiana D.H. vivait seule avec sa mère Riki H. Samedi soir, des voisins ont appelé les services d’urgence après avoir entendu un cri. “Nous avons entendu plusieurs disputes récemment”, témoigne l’un d’eux. “Quelques minutes plus tard, elles marchaient main dans la main dans la rue. C’était bizarre.” 

“La fille était une enfant adorable", se souvient également ce voisin. 

Riki H. n’a opposé aucune résistance, selon le voisinage. Celle-ci a comparu ce lundi devant le juge d'instruction, qui l’a placée sous mandat d’arrêt. Elle doit comparaître vendredi en chambre du conseil. 

“Nous ne pouvons que confirmer que la jeune fille a succombé à une mort violente d’après les premières constatations”, explique Liezelotte Claessens, porte-parole du parquet. “Le motif et les circonstances exactes n’étant toujours pas clairs, et par respect pour le plus proche parent, nous n’allons pas faire de déclarations sur cette affaire.” 

Le père de la victime vit aux Pays-Bas. 

Une enquête a été ouverte pour meurtre. 

Plein écran
© Toon Verheijen
  1. “Tu crois que papa est sur une île?”: après la disparition d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    “Tu crois que papa est sur une île?”: après la dispariti­on d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    Deux plongeurs belges ont disparu le 15 septembre dernier en mer du Nord. Le prestidigitateur Kurt Huberecht (53 ans) et sa compagne Nathalie Fiers (36 ans) avaient plongé en quête de l’épave d’un navire lorsque leur trace avait été perdue. Trois mois plus tard, les recherches pour retrouver ce couple de Flamands ont été définitivement arrêtées. “Même si nous comprenons cette décision, c’est quand même très difficile”, a confié la mère de Kurt à nos confrères de Het Laatste Nieuws. “Nous nous accrochons à cette étincelle d’espoir que leurs corps remonteront encore à la surface”.