Plein écran
Kiana et sa mère Riki © HLN

Une mère arrêtée pour le meurtre de sa fille de 13 ans: “Nous avons entendu plusieurs disputes récemment”

TurnhoutUne adolescente de 13 ans a été tuée samedi soir dans une habitation de la Lukerstraat à Turnhout, en province d’Anvers. Sa mère, âgée de 39 ans, a été interpellée et placée sous mandat d’arrêt ce lundi, indique le parquet à nos confrères de HLN.

Kiana D.H. vivait seule avec sa mère Riki H. Samedi soir, des voisins ont appelé les services d’urgence après avoir entendu un cri. “Nous avons entendu plusieurs disputes récemment”, témoigne l’un d’eux. “Quelques minutes plus tard, elles marchaient main dans la main dans la rue. C’était bizarre.” 

“La fille était une enfant adorable", se souvient également ce voisin. 

Riki H. n’a opposé aucune résistance, selon le voisinage. Celle-ci a comparu ce lundi devant le juge d'instruction, qui l’a placée sous mandat d’arrêt. Elle doit comparaître vendredi en chambre du conseil. 

“Nous ne pouvons que confirmer que la jeune fille a succombé à une mort violente d’après les premières constatations”, explique Liezelotte Claessens, porte-parole du parquet. “Le motif et les circonstances exactes n’étant toujours pas clairs, et par respect pour le plus proche parent, nous n’allons pas faire de déclarations sur cette affaire.” 

Le père de la victime vit aux Pays-Bas. 

Une enquête a été ouverte pour meurtre. 

Plein écran
© Toon Verheijen
  1. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.
  2. Quatre ans de prison pour un coup de poing fatal
    Charleroi

    Quatre ans de prison pour un coup de poing fatal

    Le ministère public a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi une peine de 4 ans de prison à l'encontre d'A. B. L'homme, âgé de 24 ans, est poursuivi pour avoir porté un coup de poing ayant entrainé la mort d'Alper Top, le 21 juin 2015. Le 28 juin, à l'hôpital de Lodelinsart, la victime a succombé à ses blessures, provoquées par une chute mortelle à la suite du coup. Le prévenu conteste avoir frappé la victime.