Plein écran
Les bocaux équipés d'un couvercle et d’une paille en métal sont de plus en plus utilisés. © Getty Images/iStockphoto

Une paille en métal cause un accident mortel horrible

Elena Struthers-Gardner, une Britannique de 60 ans, a été tuée en novembre 2018 lorsqu’une paille en métal est entrée dans son œil, lui causant de graves lésions au cerveau. 

L’enquête, qui s’est clôturée ce 8 juillet, a permis d’éclaircir les causes du décès. La victime aurait voulu boire dans un verre en forme de bocal. Celui-ci était équipé d’un couvercle et d’une paille en métal. Son geste pour porter le verre à son visage a été trop rapide et elle s’est soudainement effondrée. 

Son mari l’a retrouvée quelques instants plus tard, allongée sur le sol, le visage contre terre. Il ne l’avait pas entendue tomber, mais quand il est arrivé, “elle faisait des gargouillements inhabituels”, a-t-il précisé. Il a immédiatement appelé une ambulance et c’est quand l’urgentiste lui a demandé de retourner sa femme qu'il s’est rendu compte que le verre était accroché à sa tête et que la paille avait transpercé son œil. 

Une lésion cérébrale traumatique

Elena Struthers-Gardner a été transportée d’urgence à l’hôpital général de Southampton, où elle est morte le lendemain. Les médecins ont précisé que son décès était dû à une lésion cérébrale traumatique.

Précautions

L’inspecteur détective Wayne Seymour, qui a mené l’enquête, a déclaré que l’affaire était extrêmement inhabituelle, notant que “le personnel médical n’avait jamais vu une telle blessure”. Un inspecteur a ajouté que ces pailles en métal doivent être maniées avec énormément de précautions. Répondant à une demande des protecteurs de l’environnement, ces pailles deviennent de plus en plus courantes.

  1. Accusé d’avoir assassiné ses deux enfants, Eddy Michel passe aux aveux: “Horrible et irrécupérable”
    Mise à jour

    Accusé d’avoir assassiné ses deux enfants, Eddy Michel passe aux aveux: “Horrible et irrécupéra­ble”

    Eddy Michel, accusé d'avoir commis les assassinats de ses deux enfants, a reconnu lundi après-midi lors de son interrogatoire devant la cour d'assises de Liège avoir tué ses deux enfants, Timothé (4 ans) et Jules (6 ans). Il a affirmé qu'il n'était pas lui-même lors des faits et il a soutenu qu'il ne se souvenait pas de tous les gestes posés. Il a contesté avoir prémédité la mort de ses enfants.
  1. Rossées après le tennis ou pour apprendre le vélo: un père abusif encourt 18 mois de prison

    Rossées après le tennis ou pour apprendre le vélo: un père abusif encourt 18 mois de prison

    “J’ai peut-être été un papa un peu trop sévère”, a concédé B.D. devant son juge à Termonde ce lundi. Le père de famille de 42 ans de Saint-Gilles-Waes (Flandre Orientale) a tenté de nuancer les faits de maltraitances familiales qui lui sont reprochés. Le dossier à charge est pourtant lourd. Durant des années, l’homme aurait littéralement terrorisé ses filles nées en 2008 et 2012. Les petites filles auraient régulièrement reçu des coups de poing et de pied, tout comme leur mère. Le prévenu encourt une peine de 18 mois de prison.
  2. Un illusionniste et sa compagne disparaissent en mer du Nord: les recherches abandonnées

    Un illusion­nis­te et sa compagne disparais­sent en mer du Nord: les recherches abandon­nées

    Deux plongeurs belges ont disparu dimanche midi en mer du Nord. Le couple de Flamands avait plongé à la recherche de l’épave d'un navire lorsque sa trace a été perdue. Il s’agit d’un illusionniste de 53 ans, Kurt Huberecht, et de sa compagne de 36 ans, Nathalie Fiers. Les plongeurs qui les accompagnaient ont tout tenté pour les retrouver, en vain. Les secours ont aussitôt été avertis et un hélicoptère a ratissé la zone située entre les eaux françaises et belges mais l’arrêt des recherches a été décidé vers midi ce lundi: “Il faut être réaliste, les chances de survie sont trop minces”.