Casino de Middelkerke
Plein écran
Casino de Middelkerke © Benny Proot

Voici comment quatre croupiers et dix joueurs ont floué le casino de Middelkerke d’environ trois millions d’euros

“Ces gens avaient déjà perdu tellement d’argent. J’avais pitié”. Un croupier a donc laissé certains joueurs gagner au casino de Middelkerke. Jugé aujourd’hui, l’homme a avoué, entre autres, qu’à la table de roulette, il n’a misé ses jetons qu’après que la boule ne soit déjà tombée sur le numéro gagnant. Quatre membres du personnel et dix joueurs auraient ainsi pillé 2.841.737,77 euros. Au moins! “S’il se grattait les cheveux, je devais aller à sa table”, a avoué l’un des tricheurs qui est aujourd’hui en procès.

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  1. Armand Khaïda condamné à 3 ans avec sursis
    Casino de Namur

    Armand Khaïda condamné à 3 ans avec sursis

    Le tribunal correctionnel de Namur a condamné mercredi Armand Khaïda, ex-patron du casino de Namur, à une peine de trois ans de prison avec sursis ainsi qu'à 100.000 euros d'amende et 3,5 millions d'euros de confiscation. Le jugement clôture un procès débuté en septembre et où comparaissaient au départ 49 prévenus, pour une vaste fraude. La présidente du tribunal Manuela Cadelli, qui n'a pas retenu l'organisation criminelle, ni l'association de malfaiteurs, estime le montant détourné à 18,488 millions d'euros.
  2. Procès casino de Namur: la défense plaide l'acquittement

    Procès casino de Namur: la défense plaide l'acquitte­ment

    Les avocats de l'épouse et de la fille du haut-fonctionnaire du fisc, Mes Goossens et Martins, ont plaidé mercredi après-midi la prescription des faits et l'acquittement de leurs clientes dans le cadre du procès de fraude, estimée entre 49 et 75 millions d'euros, au casino de Namur sous l'ex-direction, entre 1983 et 2004. Avec le n°2 de l'ingénierie fiscale belge, elles sont accusées d'avoir éludé l'impôt et les droits de succession, d'avoir réalisé de fausses déclarations fiscales et d'avoir blanchi plusieurs millions d'euros.