1. Une mère adresse un message touchant à l’école de ses enfants: “On va continuer à danser la vie”

    Une mère adresse un message touchant à l’école de ses enfants: “On va continuer à danser la vie”

    Tous les élèves en Belgique sont actuellement en congé scolaire jusqu’au vendredi 16 avril 2021. Ces vacances de printemps ont été plus longues que prévu puisque qu’elles ont débuté une semaine plus tôt. La progression de la transmission de la Covid-19 n’y est évidemment pas étrangère. Cela a inspiré une maman qui a voulu transmettre un message d’espoir à l’école carolo dans laquelle ses enfants sont scolarisés.
  1. Et les crèches dans tout cela? À Charleroi, “l’agressivité augmente”

    Et les crèches dans tout cela? À Charleroi, “l’agressivité augmente”

    Ces derniers jours, la gestion de la crise sanitaire dans les établissements scolaires a été chaotique. Dans un premier temps, le gouvernement fédéral a exigé des ministres régionaux de l’Éducation de proposer des mesures de précaution supplémentaires afin de maintenir les écoles ouvertes. Puis, il a finalement été décidé de fermer ces dernières... sauf en maternelle. Avant de finalement élargir la mesure à tous les niveaux d’enseignement. Par contre, les crèches continuent de fonctionner.
  1. Perdre un proche au temps de la Covid: “Les deuils pathologiques sont de plus en plus nombreux, il faut extérioriser pour les éviter”

    Perdre un proche au temps de la Covid: “Les deuils pathologi­ques sont de plus en plus nombreux, il faut extériori­ser pour les éviter”

    Depuis un an, la pandémie de coronavirus a bouleversé nos vies. L’occasion pour les journalistes de 7sur7 de dresser un bilan en sondant les secteurs particulièrement affectés. Comment la covid les a-t-elle impactés? Qu’ont ils fait pour s’adapter et comment voient-ils l’avenir? ÉPISODE 8: LE DEUIL. Comment faire son deuil sans avoir eu la possibilité d’être présent physiquement au chevet du malade et sans avoir pu dire au revoir? Le chagrin confiné lié au décès d'un proche au temps de la Covid-19 peut mener à un deuil pathologique. La psychologue Lara Fernandes y est de plus en plus souvent confrontée au sein de son cabinet bruxellois. “Les technologies sont une piste, bien qu’elles ne remplaceront jamais un adieu qui se fait physiquement. Mais il est important de partager ces émotions afin qu’elles ne deviennent pas trop fortes dans la durée”, explique la spécialiste.
  1. Une enfant exposée en permanence par sa mère sur YouTube disparaît: que s’est-il passé?
    Blog

    Une enfant exposée en permanence par sa mère sur YouTube disparaît: que s’est-il passé?

    “Il faut le voir pour le croire”. C’est ce que répète l’inspectrice Clara Roussel, qui enquête sur la disparition d’une enfant star de YouTube, dans le roman “Les enfants sont rois” de Delphine de Vigan. Et en effet, j’ai tendance à me décrocher la mâchoire quand je zone sur YouTube et que je découvre des enfants aussi jeunes que mon fils déballer des montagnes de jouets en plastique en s’extasiant devant la caméra et en appelant leurs fans, qui se comptent par millions, à liker et commenter leurs vidéos.
  2. “Gaufrettes et Mochi” : Michelle Obama lance son émission culinaire pour enfants sur Netflix
    Play

    “Gaufrettes et Mochi” : Michelle Obama lance son émission culinaire pour enfants sur Netflix

    Depuis ce mardi 16 mars, Michelle Obama apparaît dans l’émission pour enfants “Gaufrettes et Mochi” produite par Netflix. Dans cette série culinaire de dix épisodes, l’ancienne Première dame des États-Unis poursuit son combat contre la malbouffe en apprenant à cuisiner à base d’ingrédients frais aux côtés de deux marionnettes. Avec leur caddie magique Michelle, Gaufrettes et Mochi vont parcourir le monde pour encourager les plus jeunes à manger sainement.
  3. “Quand on place ses parents, c’est souvent qu'on ne peut pas faire autrement, mais ça n’empêche pas de se sentir coupable”
    Interview

    “Quand on place ses parents, c’est souvent qu'on ne peut pas faire autrement, mais ça n’empêche pas de se sentir coupable”

    Quand sa mère de 92 ans entre en Ehpad, Marie-Sabine Roger (auteure de “La tête en friche” et “Un simple viol”) se met à prendre des notes. “Lorsque j’ai eu fini de les écrire, je ne savais pas si je devais en faire quelque chose ou pas. Il y a beaucoup de témoignages sur les parents qui s’en vont. Et je m’étais toujours dit que tout ce qui était de l’ordre de la biographie, ce n’était pas pour moi.”
  1. Break bienvenu ou drame absolu: comment le coronavirus a impacté les futurs et jeunes parents
    Interview

    Break bienvenu ou drame absolu: comment le coronavi­rus a impacté les futurs et jeunes parents

    Le coronavirus aura eu un impact sur la maternité. Lors du premier confinement, tout le monde tournait au ralenti. Les couples ont passé plus de temps ensemble. Et beaucoup en ont profité pour se retrouver sous la couette et faire ce bébé dont ils rêvaient tant. D’autres, au contraire, ont repoussé leurs projets à cause de la pandémie, inquiets du monde à venir. Récemment, une étude montrait qu’il y avait eu moins de bébés jusqu’à 80% de bébés prématurés en moins. La preuve que la vie “normale” des futures mères est bien trop active de nos jours? Peut-être. Nous avons rencontré trois personnes, une jeune maman ayant vécu sa grossesse et son congé de maternité en confinement; une jeune femme en plein parcours PMA et un papa qui a profité de son deuxième enfant comme il n’avait pas pu le faire pour le premier. Trois témoignages, tous différents, qui montrent comment le coronavirus a tout bouleversé.
  1. L'action généreuse initiée par Julie Taton: “Il y a tellement de mamans qui n’ont pas ma chance”
    Interview

    L'action généreuse initiée par Julie Taton: “Il y a tellement de mamans qui n’ont pas ma chance”

    Tahoe prend son biberon quand Julie Taton nous appelle. De l’autre côté du téléphone, on entend le bébé faire d’adorables bruits mêlant gourmandise et ravissement. En devenant mère, Julie Taton s’est rendue compte de la chance qu’elle avait. “Quand j’étais enceinte de Tahoe, mes copines me demandaient où j’avais déposé ma liste de naissance. Mais je n’avais besoin de rien. J’avais énormément de choses que je récupérais de Côme et je reçois aussi des cadeaux des marques avec lesquelles je travaille. Je suis privilégiée et il y a tellement de mamans qui sont loin d’avoir la même chance que moi.”
  2. Les écoles privées en plein boum: que cherchent les parents? pourquoi c’est si cher?
    Blog

    Les écoles privées en plein boum: que cherchent les parents? pourquoi c’est si cher?

    En Belgique, l’enseignement est obligatoire dès l’âge de 5 ans et gratuit. Mais en parallèle de l’enseignement que l’on connait, il y a les écoles privées, qui sont actuellement en plein boum. L’Echo y consacrait un article le mois dernier: en 2017, près de 7000 enfants étaient scolarisés à Bruxelles dans des établissements internationaux et privés, hors écoles européennes.