1. 10 comptes Instagram qui vous aideront à occuper vos enfants pendant la Toussaint

    10 comptes Instagram qui vous aideront à occuper vos enfants pendant la Toussaint

    En ce temps de coronavirus, les vacances de Toussaint n’auront pas la même saveur que celle des années précédentes. Musées, parcs d’attraction et autres resteront porte close. Pour aider les parents en manque d’inspiration, nous avons compilé 10 comptes Instagram qui regorgent d’idées d’activités à faire à la maison avec les enfants. De quoi les occuper tout en partageant d’agréables moments en famille.
  2. Un éditeur détruit 7.000 livres avec Zwarte Piet, qui deviendra Piet
    polémique

    Un éditeur détruit 7.000 livres avec Zwarte Piet, qui deviendra Piet

    Le débat s’intensifiant, les livres de Saint Nicolas publiés à l’avenir par l’éditeur pour enfants Clavis, à Hasselt (Limbourg), ne montreront plus “Zwarte Piet” (soit le père Fouettard flamand, compagnon du patron des écoliers, souvent vu comme un stéréotype raciste désormais), mais simplement “Piet”, pour coller à l’air du temps, relatent les médias du nord du pays. Le personnage sera sali par la suie, mais plus noir. Fini aussi les cheveux crépus. Les anciens livres avec Zwarte Piet sont partis au pilon.
  1. Des écoles ferment dans la région de Charleroi: “Plus d’enseignant sur le marché”

    Des écoles ferment dans la région de Charleroi: “Plus d’enseignant sur le marché”

    Le coronavirus progresse de façon exponentielle en Belgique. Le secteur de l’Horeca (Hôtellerie-Restauration-Cafés) a été mis hors circuit par le gouvernement fédéral afin de ralentir cette tendance. Pendant ce temps-là, les écoles continuent d’accueillir les enfants et les adolescents. C’est en dernier recours qu’elles devront fermer leurs portes. Pourtant, certaines d’entre elles dans la région de Charleroi sont déjà contraintes de le faire.
  2. 9 bonnes raisons de n'avoir qu’un seul enfant
    Blog

    9 bonnes raisons de n'avoir qu’un seul enfant

    Quand on n'a pas encore d’enfant, on nous demande généralement: c’est pour quand? Quand on en a un, les gens ne tardent jamais à nous interroger sur la venue du petit deuxième. Quand on répond qu’il n’y aura pas de deuxième, ils nous regardent d'un air suspect (ça pourrait dire qu’on n’a pas aimé avoir notre enfant, puisqu’on n’est pas prêt à remettre ça) ou ils remettent en doute nos propos (“tu changeras d'avis, tu verras”). Avoir plusieurs enfants est la norme. Mais rappelons qu’on n’est pas obligés d’avoir des enfants avec deux ans d’écart pour être une “vraie” famille et qu’on n’est d’ailleurs même pas obligés d’en faire pour être considérés comme telle. Allons ici à contre-courant. Sans critiquer ceux qui ont fait plusieurs enfants, voici 9 raisons de n’en avoir qu’un.
  1. Jusqu’à 4 ans, un enfant devrait être attaché dos à la route en voiture: voilà pourquoi

    Jusqu’à 4 ans, un enfant devrait être attaché dos à la route en voiture: voilà pourquoi

    Difficile à imaginer aujourd’hui mais quand la ceinture de sécurité à trois points a été inventée par Volvo en 1959, les gens n’en voyaient pas l’intérêt et estimaient que ça brimait leur liberté. Elle fait aujourd’hui partie de notre quotidien et de nos réflexes. Quand le siège auto a été inventé, il n’était, lui, destiné qu’à tenir les enfants tranquilles, pour ne pas déranger le conducteur. Le siège auto dos à la route, qui se concentrait enfin sur la sécurité des plus jeunes, été inventé en 1964 par Volvo en Suède, pays qui a toujours une longueur d’avance concernant le bien-être des enfants. Malgré les recherches et les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, un enfant sur quatre est encore mal attaché en voiture aujourd’hui.
  2. Elle perd les eaux en passant le barreau, accouche entre deux parties d’examen, et finit le test à l’hôpital

    Elle perd les eaux en passant le barreau, accouche entre deux parties d’examen, et finit le test à l’hôpital

    Brianna Hill, récemment diplômée d’une école de droit à Chicago, était en plein examen du barreau lorsqu’elle a perdu les eaux. C’était le 5 octobre dernier. Le New York Times raconte qu’elle savait que si elle sortait de la vision de la caméra de son ordinateur, elle aurait pu être disqualifiée parce que soupçonnée de tricherie. Les examens se déroulent à domicile à cause du Covid-19. Elle aurait dû alors attendre février pour repasser l’examen pour lequel elle avait passé quatre mois à étudier. Elle a été jusqu’au bout des deux parties du jour de cet examen stressant avant de se rendre à l’hôpital. Moins de 24 heures après son accouchement, elle a terminé les dernières sections de son examen depuis son lit d’hôpital.
  1. “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”
    Interview

    “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”

    Marie est prof. Elle est au travail quand on lui annonce que son père s’est suicidé. Après l’enterrement que Marie a organisé en mode automatique, elle sent sa vie se déliter. Elle qui avait déjà du mal, ces derniers temps, à supporter les cris de ses trois enfants, la routine, la fatigue, son mari qui ne la touche plus, les règles absurdes qui régissent son quotidien de prof, elle sombre, petit à petit. Comment faire pour retrouver l’énergie, quand c’est elle qui l’insuffle à sa famille d’habitude? Comment faire pour retrouver l’envie alors qu’en vieillissant, écrasée par le poids du quotidien, elle a mis de côté les rêves qui l'animait, enfant? Pourquoi son père a-t-il mis fin à ses jours sans un mot pour expliquer son geste? La vie qui reprend, avec ses faux-semblants et ses non-dits, la somnolence d’un quotidien sans saveur, Marie n’en peut plus.
  1. J’ai testé la constellation familiale, thérapie express et étonnante, qui nous fait voir nos problèmes autrement
    Blog

    J’ai testé la constella­ti­on familiale, thérapie express et étonnante, qui nous fait voir nos problèmes autrement

    Quand on a un problème, on peut consulter un psychologue et faire une thérapie classique: on discute, on prend le temps, on met le doigt sur ce qui ne va pas et la personne assise en face de nous nous aide à voir nos problèmes autrement. Mais d'autres thérapies proposent une approche différente et plus rapide. C’est le cas de la constellation familiale, à laquelle on a recours quand on est dans une impasse. En une ou deux séances à peine, on peut faire sauter des barrières qui nous empêchaient d'avancer depuis longtemps. Comme son nom ne l’indique pas: la constellation familiale ne se fait pas forcément en famille. Mais c’est de la famille dont il est question. L’idée est simple. Selon le père de la constellation familiale, Bert Hellinger, on répète en permanence et sans s’en rendre compte des schémas familiaux.
  1. “J'ai cinq enfants et je ne l’ai même pas fait exprès”: un père de famille raconte son quotidien sans tabou
    Interview

    “J'ai cinq enfants et je ne l’ai même pas fait exprès”: un père de famille raconte son quotidien sans tabou

    “Cinq. J’ai cinq enfants et je ne l’ai même pas fait exprès.” Voilà comment commence le livre “La naissance d’un père” d’Alexandre Lacroix, directeur de la rédaction de Philosophie Magazine. Il semble toujours surpris que ça lui soit tombé dessus. “J’aurais été beaucoup surpris à l’adolescence si vous m’aviez dit que j’avais cinq enfants.”
  2. Une mère porteuse doit s’occuper du bébé dont elle a accouché parce que les parents sont bloqués en Chine à cause du Covid

    Une mère porteuse doit s’occuper du bébé dont elle a accouché parce que les parents sont bloqués en Chine à cause du Covid

    Emily Chrislip vit en Idaho. Elle a accepté de porter le bébé d’un couple qui a des difficultés pour procréer. Deux mois avant son accouchement, le Covid-19 a paralysé le monde entier, empêchant les gens de voyager. Les parents de la petite fille portée par Emily sont actuellement bloqués en Chine et ils n’ont jamais pu passer les frontières américaines pour récupérer leur enfant.