Plein écran
© AFP

245 grammes et 23 centimètres à la naissance, ce bébé a défié tous les pronostics

Un hôpital californien a annoncé mercredi la naissance du plus petit bébé à être venu au monde en vie, une fille qui pesait seulement 245 grammes à la naissance, moins qu'une plaquette de beurre.

L'enfant, surnommée Saybie par le personnel de l'hôpital Sharp Mary Birch de San Diego, est rentrée chez elle mi-mai, après cinq mois passés aux soins intensifs.

"C'était un joyeux nourrisson de 5 livres (2,3 kg environ), en bonne santé", souligne l'hôpital.

Le bébé était né en décembre dernier à seulement 23 semaines et trois jours de grossesse.

Elle aurait dû mourir au bout d'une heure

Les médecins avaient décidé de pratiquer une césarienne en urgence car des complications mettaient la vie de la mère en danger. Ils avaient annoncé à son père qu'il n'aurait vraisemblablement qu'une heure à passer en compagnie de sa fille avant qu'elle ne décède.

Plein écran
Une infirmière tient le bébé surnommé Saybie le jour de sa sortie de l’hôpital de San Diego où il a passé cinq mois. © AFP

"Mais cette heure est devenue deux heures, qui sont devenues une journée, qui s'est transformée en semaine", raconte la mère dans une vidéo diffusée par l'hôpital.

"Elle est miraculée, c'est certain", estime Kim Norby, l'une des infirmières qui a pris soin de Saybie tout au long de sa convalescence.

Un bébé de moins de 23 cm

La petite fille était si petite (moins de 23 cm) qu'elle tenait dans la main des soignants. "On pouvait à peine la voir dans son berceau", se souvient une autre infirmière, Emma Wiest.

Selon le registre des plus petits bébés au monde, tenu par l'université américaine de l'Iowa, Saybie a battu le record mondial précédemment détenu par un enfant né en 2015 en Allemagne, qui pesait 7 grammes de plus qu'elle.

"Chaque vie est un miracle. Celles qui défient les probabilités encore plus", a déclaré à l'AFP Edward Bell, qui enseigne la pédiatrie à l'université de l'Iowa et qui supervise ce registre.

  1. Nous n’avons que 18 étés à passer avec nos enfants
    Blog

    Nous n’avons que 18 étés à passer avec nos enfants

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.